91ème anniversaire de la SEMIPI : Francophonie et Sankoré

Créée en 1923, la Sekoly Miaramilam-Pirenena - SEMIPI - de Fianarantsoa a célébré son 91ème anniversaire cette année le vendredi 23 mai 2014 à l’initiative du commandement de cette école d’enfants de troupe.

En effet, vendredi 23 mai 2014, le commandement de cette
école d’enfants de troupe a convié les autorités civiles et militaires ainsi que les anciens enfants de troupe à honorer de leur présence la cérémonie de présentation au drapeau des nouveaux élèves de la classe de seconde. Avant sa dénomination actuelle, cette école a déjà revêtu d’autres patronymes comme "Ecole des Enfants de Troupe", "Ecole Militaire Préparatoire de Madagascar", "Ecole Supérieure d’Education Physique" et "Sekoly Fiomanana ho Miaramila". Deux classes préparatoires ont été créées en 1994 au sein de la SEMIPI. Ces classes préparent les enfants de troupe bacheliers à différents concours de grandes écoles.Ainsi les meilleurs pourront entamer une formation à l’Académie Militaire d’Antsirabe, ou dans une Ecole Militaire à l’étranger, ou encore dans d’autres écoles au sein du système éducatif malgache.

PNG - 220.4 ko
A gauche, la garde au drapeau de la SEMIPI. A droite, la revue des troupes par le ministre et le CEMGAM

A l’issue de cette cérémonie présidée par le ministre de la défense, le général de Division RAKOTOZAFY Dominique et en présence du nouveau chef d’état-major de l’armée malgache, le Général de Division RASOLOFONIRINA Béni Xavier, le Colonel RAKOTOARIJAONA Josoa, commandant de la SEMIPI, a procédé à l’inauguration de quelques rénovations ou réhabilitations. Il a notamment présenté au ministre un bloc hygiène entièrement rénové grâce aux dons de l’association française des anciens enfants de troupes et
du lycée militaire d’Autun.

En outre, le projet Sankoré de la coopération militaire française a remis au commandant de la SEMIPI, 11 classes Sankoré équipées de tableau numérique interactif qui vont permettre aux élèves d’accéder aux dernières technologies en matière de formation, et aux professeurs d’exploiter au maximum leurs connaissances et compétences.

PNG - 184.5 ko
A gauche, une classe SANKORE. A droite, la plaque commémorant les dons des AET français et du lycée militaire d’AUTUN

Enfin, le projet formation de la coopération militaire, agissant comme un trait d’union entre la SEMIPI et l’association « Des livres pour la francophonie » de Cergy-pontoise, a pu remettre au prytanée quelques 1664 livres, principalement scolaires.

Dernière modification : 02/09/2014

Haut de page