Appui de la France au processus électoral : signature de l’Accord de Participation financière de la France au projet de Soutien au Cycle Electoral (SACEM)

L’Ambassadeur de France à Madagascar, Mme Véronique VOULAND-ANEINI, et le Représentant résident du PNUD, Mme Violette KAKYOMYA, ont signé, mercredi 8 novembre au siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), une convention de participation de 300 000 euros (environ 1,2 milliard d’Ar) pour la réalisation du Programme de soutien au cycle électoral à Madagascar (SACEM), en présence de Monsieur Yves Herinirina Rakotomanana, Président de la CENI et des membres du Comité de pilotage du programme SACEM.

L’Ambassadeur de France à Madagascar, Mme Véronique VOULAND-ANEINI, et le Représentant résident du PNUD, Mme Violette KAKYOMYA, ont signé mercredi 8 novembre une convention de participation de 300 000 euros (environ 1,2 milliard d’Ar) pour la réalisation du Programme de soutien au cycle électoral à Madagascar (SACEM), en présence de Monsieur Yves Herinirina Rakotomanana, Président de la CENI et des membres du Comité de pilotage du programme SACEM.
La cérémonie de signature a été l’occasion pour l’Ambassadeur de France de rappeler le contexte dans lequel s’inscrit cette contribution française, qui s’ajoute à la contribution de la France par le biais de celle de l’Union Européenne.

JPEG

Après avoir insisté sur l’importance du cycle électoral s’annonce en 2018, l’Ambassadeur de France a déclaré que « par cette contribution bilatérale au projet SACEM, nous marquons notre soutien au travail de la CENI et du PNUD car la France souhaite contribuer aux efforts collectifs pour un processus électoral crédible et un Madagascar apaisé » a précisé Madame Vouland-Aneini, qui a rendu hommage au travail accompli avant d’inviter le PNUD et la CENI à poursuivre avec l’ensemble des parties prenantes et en parfaite intelligence avec les autorités nationales.

Le Président de la CENI, Monsieur Yves Herinirina Rakotomanana, a, pour sa part, tenu à remercier la France pour sa présence à toutes les manifestations organisées par la CENI et pour le dynamisme dont elle fait preuve au sein du comité de pilotage du projet SACEM. Il a également saisi cette occasion pour solliciter un « engagement encore plus solidaire de la communauté internationale pour renforcer leurs appuis à l’endroit de la CENI, dans ses efforts de transparence et de crédibilité du processus électoral  ». Le Président de la CENI a également exhorté les pouvoirs publics à fixer les dates des scrutins, sans lesquelles le travail de la commission s’avère difficile.

Rappelons que le projet SACEM a pour objectif l’encadrement et le pilotage de l’assistance électorale, mais aussi le renforcement des capacités de la CENI. Ainsi le projet SACEM se focalisera sur cinq domaines bien définis qui sont :
-  l’appui à la fiabilisation et la crédibilisation des listes électorales ;
-  la révision du cadre légal relatif aux élections ;
-  la communication et l’éducation civique électorale ;
-  l’appui aux opérations électorales ;
-  l’assistance technique

Dernière modification : 08/11/2017

Haut de page