Assistance aux Français

L’action de l’Ambassade de France au service des Français mis en difficulté par la crise sanitaire actuelle revêt trois formes principales.
Quoique exceptionnelles, chacune obéit à des dispositions réglementaires ou organisationnelles spécifiques :

• L’aide à la prise en charge partielle de la cotisation à la CFE
• L’assistance médicale
• L’aide sociale
• L’aide à la scolarité

L’aide sociale : évolution des conditions d’accès à l’aide sociale exceptionnelle

Le "secours occasionnel de solidarité" a été mis en place pour soutenir les Français de l’étranger affectés par les conséquences économiques de la crise sanitaire.
Il complétait le renforcement des capacités des organismes locaux d’entraide et de solidarité (OLES).
Afin de prendre en compte les retours d’expérience, le Ministère de l’Europe et des affaires Étrangères a estimé opportun d’adapter les conditions d’accès à ce secours occasionnel.
Désormais, cette aide spécifique pourra être versée sur la base de deux critères :

  • inscription au registre (les bénéficiaires doivent être résidents),
  • perte ou diminution conséquente de revenus liée au COVID-19.

Un formulaire unifié pour le réseau diplomatique et consulaire est mis en ligne sur le site de l’Ambassade. Grâce à ce signalement, le service social pourra se mettre en relation avec les familles.

Caisse des Français de l’étranger (CFE)

Vous avez la possibilité de présenter une demande d’aide à la prise en charge partielle de la cotisation à la Caisse des Français de l’étranger – CFE, soumise à des conditions de ressources. Vous êtes invité à consulter les modalités de dépôt du dossier en cliquant ici. Les dossiers seront soumis à l’examen du conseil consulaire pour l’action sociale avant la fin du mois de juin. Merci de nous faire parvenir votre dossier au plus tard le 12 juin.

L’assistance médicale

Outre les signalements à la cellule de réponse téléphonique, les médecins de l’ambassade peuvent apporter un appui à nos compatriotes confrontés à des difficultés d’accès à des traitements médicaux vitaux.
Toutefois, il revient aux intéressés de s’informer au préalable sur la disponibilité des traitements ou la possibilité de les commander dans les pharmacies de leur lieu de domicile.

L’aide à la scolarité (ou « bourses scolaires »)

Au dispositif habituel d’aide à la scolarité sur critères sociaux, une modalité exceptionnelle d’accès au dispositif a été mise en place par les autorités françaises pour prendre en compte les difficultés financières auxquelles les familles peuvent être confrontées dans le cadre de la crise actuelle.
Les familles affectées peuvent ainsi solliciter un appui pour faire face aux frais du 3ème trimestre et/ou pour former une demande de bourse pour l’année prochaine.
Les délais de dépôt de dossier et les calendriers d’instruction locale puis de transmission au niveau central en France pour décision ont été profondément modifiés à cette fin.
A toutes fins utiles, il est rappelé que les demandes de renseignement sur ce dispositif doivent être adressées sans délai à l’adresse suivante : bourses.tananarive-fslt@diplomatie.gouv.fr
Retrouvez l’article relatif aux bourses scolaires en cliquant ici.

Le premier conseil consulaire de l’année 2020 en format enseignement-bourses scolaires s’est tenu le vendredi 29 mai. A l’occasion de cette réunion, les participants ont examiné les demandes d’aide à la scolarité pour l’année scolaire 2020-2021 et, conformément aux mesures gouvernementales adoptées en faveur des familles particulièrement touchées par les effets de la crise covid-19, des premières demandes ou des demandes de révision de quotité pour le paiement des frais d’écolage du 3ème trimestre de l’année 2019-2020 ainsi que pour l’année 2020-2021. Afin de répondre à ces demandes exceptionnelles, l’enveloppe de référence pour Madagascar augmente d’un montant d’environ 275 000 euros. Le consulat général a reçu près de 300 demandes présentées à ce titre, les quatre cinquièmes de la totalité des demandes de bourses scolaires recevables devraient bénéficier de quotités maximales ou proches de 100%.

***
Nous percevons au quotidien le caractère croissant des difficultés induites par la situation et nous comprenons les tensions que ces dernières peuvent impliquer.
Cette Ambassade souligne toutefois que les circonstances ne sauraient justifier l’expression brutale de ressentiments et la prise à parti de ses agents.
Lorsque la communication sera manifestement impossible ou que les propos dépasseront les limites qu’imposent la courtoisie élémentaire, les échanges seront interrompus pour favoriser le retour à la sérénité, garante de la qualité des informations échangées.

Le caractère exceptionnel de la durée de cette crise, l’ampleur sans précédent de ses conséquences en matière de transport aérien, de franchissement des frontières et de circulation terrestre, cumulés aux nécessaires mesures de préservation de la santé des voyageurs, constituent les données objectives d’une situation qu’il nous est donné d’affronter collectivement.

Dernière modification : 08/09/2020

Haut de page