COMMUNIQUER EST UNE NECESSITE

JPEG

Dans le cadre de leur stage de formation/préparation à leur prochain emploi, quarante et un stagiaires du cours de perfectionnement des officiers subalternes appelés à diriger une compagnie de gendarmerie territoriale (CPOS), du cours des commandants de section de recherches criminelles (CSRC), du cours des commandants de groupe d’appui à la police judiciaire (CGAPJ) et du cours des directeurs d’enquêtes (DE) sont préparés à communiquer à l’initiative partagée du détachement de coopération installé à l’école et du lieutenant-colonel Heriniaina-Andrianjafy RABEMANANJARA, directeurs des études.

La communication dans ses généralités mais aussi ses spécificités pour la gendarmerie, la prise de parole en public et enfin les relations avec la presse, notamment télévisée, sont les thèmes qui composent ce programme de quarante-trois heures enseigné par le lieutenant-colonel Alain GERARDIN, coopérant.

Comme au printemps dernier et avec le plus grand plaisir, l’école a sollicité à nouveau le concours d’une équipe composée d’un journaliste et d’un caméraman professionnels travaillant pour le compte d’une chaîne de télévision de la capitale. Traitant habituellement des faits divers, ce binôme dynamique, motivé et très pédagogue a consacré toute une journée aux stagiaires. L’approche du journaliste et ses contraintes confrontée à celle du Gendarme a fait l’objet d’une conférence-débat au cours de la matinée. Les stagiaires ont ensuite travaillé sur des cas concrets où chacun a dû répondre à une « interview sur le vif » dans des conditions très proches de situations auxquelles ils pourraient être bientôt confrontés.

Nul doute que cette journée portera ses fruits et permettra à ces jeunes officiers de mieux appréhender cette arme incontournable du troisième millénaire qu’est la communication !

Dernière modification : 11/12/2014

Haut de page