[Coopération] Inauguration d’équipement néaonatal au pavillon Ste Fleur

L’Ambassadeur de France, Madame Véronique Vouland-Aneini, a inauguré mercredi 6 avril 2016, des équipements de soin néonatal indispensables à l’amélioration de la prise en charge des naissances prématurées au Pavillon Sainte Fleur, maternité en pointe à Madagascar dans ce domaine.

Fin novembre 2015 a été signée entre l’Ambassade de France à Madagascar et le Pavillon Sainte Fleur, une convention de subvention portant sur le financement d’un montant de 29 millions d’ariary (8500 €) afin de soutenir un projet de néonatologie en permettant l’achat d’un incubateur et d’un moniteur cardio-respiratoire, équipements indispensables pour l’atteinte des objectifs de diminution du taux de mortalité néonatale.

Le Pavillon Sainte Fleur, CHU JRA d'Antananarivo
De gauche à droite : L'Ambassadeur de l'Ordre de Malte à Madagascar, Mme Véronique de la Rochefoucauld, l'Ambassadeur de France à Madagascar, Mme Véronique Vouland-Aneini et le Directeur du Pavillon Sainte Fleur, M. Dominique Jacqmin, mercredi 6 avril 2016
Visite du service de néonatologie
L'Ambassadeur de France à Madagascar inaugure le nouvel incubateur

En présence de l’Ambassadeur de l’Ordre de Malte, Mme Véronique de la Rochefoucauld, du Directeur du complexe mère-enfant, le Pavillon Sainte Fleur, M. Dominique Jacqmin, de l’Attaché de coopération et d’action culturelle (SCAC), Andrzej Rogulski et de la Conseillère santé auprès de l’Ambassade de France à Madagascar, Mme Christine Bellas-Cabane, l’Ambassadeur de France a visité le Pavillon Sainte Fleur, une maternité gérée par l’Ordre de Malte France à Madagascar.

La maternité Sainte Fleur est une maternité gérée par l’Ordre de Malte France à Madagascar. Intégrée au complexe "Mère Enfant" malgache, c’est la maternité la plus performante d’Antananarivo pour assurer le suivi des patientes, les aider à préparer avec confiance leur accouchement et donner la vie en toute sécurité grâce à des soins de haut niveau. Elle assure une grande attention aux nouveau-nés, tout particulièrement aux prématurés.

Dernière modification : 22/04/2016

Haut de page