La France appuie le développement des capacités du CST

Dans le cadre du programme de coopération (FSP) « accompagnement de la relance institutionnelle à Madagascar" doté de 800 000 euros, la France a organisé un atelier de renforcement des capacités du Personnel d’appui au CST.

Cette session organisée au sein de l’Ecole nationale d’Administration malgache (ENAM) s’inscrit dans le cadre de la formation des parlementaires de commissions prioritaires et leur personnel d’appui (3 volets : Droit et organisation du travail parlementaire, Finances et Relations internationales).

L’objectif est de développer les capacités de l’institution, afin de la rendre plus efficace, ce qui est nécessaire pendant la période de Transition. Ces formations sont également utiles dans une perspective de plus long terme de développement des capacités du Parlement malgache, notamment dans trois domaines :

- la redevabilité (sociale et politique) de l’exécutif devant les élus ;
- le renforcement de la qualité du débat public ;
- l’élaboration pluraliste de la norme publique.

On relève une excellente implication des partenaires malgaches et une forte reconnaissance quant à notre soutien institutionnel. Selon les auditeurs et les formateurs, les formations parlementaires ont été dispensées dans des ambiances très studieuses. La prochaine étape importante du projet concerne la restitution du diagnostic de la dépense dans les secteurs Santé et Education ce 13 septembre.

Cette cérémonie s’est effectuée en présence du Vice président CST, du secrétaire général du Gouvernement, du Secretaire général du CST, du questeur du CST, du directeur général de l’ENAM, du Premier conseiller de l’Ambassade de France, du Conseiller de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade, de l’Attaché de Coopération Gouvernance et Développement institutionnel.

Lien Projet

Dernière modification : 05/09/2012

Haut de page