Déplacement de l’ambassadeur et du COCAC à Tamatave

Accompagné du conseiller de coopération et d’action culturelle, Philippe Georgeais, l’Ambassadeur s’est rendu à Tamatave mardi 17 et mercredi 18 avril afin de participer :

- à l’ouverture du colloque international « Ethique, démocratie et Développement » organisé à l’Université de Tamatave en partenariat avec l’Université de Rouen avec l’appui du SCAC et de la région Haute-Normandie, en présence du Ministre de l’enseignement supérieur ;

- à la célébration du 40 ème anniversaire du Lycée Français de Tamatave.

En marge de ces deux importantes manifestations :

- une réception a été organisée mardi soir pour la communauté française établie à Tamatave qui a permis à l’ambassadeur de saluer nos compatriotes avant son prochain départ et de les remercier pour le travail qu’ils accomplissent au quotidien pour le rayonnement de la France ;

- des rencontres et séances de travail ont pris place avec des responsables de collectivités territoriales françaises présents à Tamatave (Région Rhône Alpes dont une mission était conduite par la vice-présidente chargée des relations internationales, Mme Moreira ; la région Basse-Normandie ainsi que la région Haute Normandie représentée par MM. Lesourd et Lamourette de l’Université de Rouen) ; ces trois régions entretiennent une coopération étroite avec la région Atsinanana et la mettent en oeuvre de manière concertée ;

- une visite de l’Alliance Française a été l’occasion de constater encore une fois le dynamisme de cet établissement au moment où démarrait un nouveau cycle de cours de français.

 ouverture du colloque ; pendant les hymnes...
discours de l'ambassadeur, ouverture du colloque ; le ministre de l'enseignement supérieur, chef de région, président de l'université, ambassadeur
quarantième anniverssaire du LFT ; chef de région, consul de France à Tamatave, Ambassadeur, COCAC, proviseur du Lycée, président de l'APE
quarantième anniversaire du LFT ; la chorale des enfants de maternelle
quarantième anniversaire du LFT ; remise de décorations aux personnels du LFT
quarantième anniversaire du LFT ; partie de la foule des invités ; 1972 invités présents pour un établissment créé en 1972.....
 visite de l'alliance françaisede Tamatave ; un cadre bien agréable...
visite de l'alliance françaisede Tamatave ; un cadre bien agréable...
visite de l'alliance française de Tamatave ; jour d'inscription aux cours de l'alliance française
 visite de l'alliance françaisede Tamatave ; un cadre bien agréable...

DISCOURS PRONONCE PAR L’AMBASSADEUR DE France A MADAGASCAR, Jean-Marc CHATAIGNER, A L’OCCASION DU 40ème ANNIVERSAIRE DU LYCEE FRANÇAIS DE TAMATAVE, LE 18 AVRIL 2012 A 09 HEURES 30 AU LYCEE FRANÇAIS DE TAMATAVE

« Mesdames, Monsieur le Chef de Région,
Mesdames, Messieurs,
Je suis très heureux d’être ici pour célébrer le 40ème anniversaire du Lycée Français de TAMATAVE.
L’histoire de l’établissement est inscrite dans l’histoire de MADAGASCAR, et les langues française et malgache sont les meilleurs outils pour se comprendre, comprendre l’autre l’autre, le français, le malgache, l’étranger, le vasa.
La langue française, comme l’a si bien dit Jacques RABEMANANJARA est « le moteur de leur pensée, la clef d’or de leur âme, le sésame magique qui nous ouvre toute grande la porte de leurs mystères ». Le temps a passé, et l’enseignement français doit faire siennes ces paroles du poète politique malgache pour mieux appréhender la culture malgache.
L’établissement en fait la preuve au quotidien depuis quarante ans ; grâce, comme l’a souligné le président de l’association, à une poignée d’hommes réunis à l’origine autour du père COTTO.
Je rejoins l’hommage qui leur a été légitimement fait. Ils ont notamment contribué à la pérennité de la langue française, et donc contribué ainsi à ancrer la qualité des relations entre les deux pays.
La silhouette du père COTTO déambulant dans les rues de TAMATAVE, reconnue et respectée par toutes les communautés présentes, parce qu’il avait su entendre et comprendre doit encore inspirer l’action éducative qui est conduite dans cet établissement.
Avec ce personnage également reconnu et honoré par la République, il convient de féliciter toutes les équipes qui ont œuvré et qui œuvrent quotidiennement depuis afin de poursuivre ces missions d’enseignement et d’éducation auprès des jeunes générations de Tamatave et des régions proches.
Qu’ils soient ici chaleureusement et sincèrement remerciés pour la qualité de leur engagement. Merci à tous les enseignements et à l’équipe administrative de ce beau Lycée.
J’aurai l’occasion tout à l’heure, je crois, d’honorer quelques uns de leurs pairs.
Le lycée français de TAMATAVE est un établissement conventionné, il ne peut donc fonctionner qu’avec le soutien et l’engagement fort des parents d’élèves. Cela a toujours été le cas, et tout particulièrement ces dernières années où le contexte économique a nécessité une participation accrue des parents. Je salue votre engagement et vous remercie pour votre fidélité.
Cet engagement est reconnu et récompensé en retour car, avec le soutien important de l’agence pour l’enseignement français à l’étranger, vous allez pouvoir doter l’établissement d’un CDI, d’une salle des professeurs, d’une salle « Vie scolaire » et d’une salle de motricité rénovés, beaucoup plus fonctionnels et accueillants pour tous.
Selon mes informations qui proviennent de sources sûres !!! Vous pourrez aussi vous déplacer dans le lycée, abrités des « quelques » pluies de la côte-Est, même si la réputation de TAMATAVE en matière de pluviométrie est largement usurpée. Vos enfants, des plus jeunes aux plus grands bénéficieront prochainement d’un plateau sportif qui permettra de préparer de futurs champions, et au moins des têtes bien remplies posées sur un corps solide et équilibré.
Les parents d’élèves, soucieux de la sécurité des enfants qui sont confiés à l’établissement, ont décidé, avec le soutien financier de l’AEFE, d’installer une alarme-évacuation. La circulation aux abords sera prise en compte, ainsi que la nécessaire amélioration du mur d’enceinte. Je veillerai à ce que l’ambassade soit auprès de l’établissement dans l’accompagnement de ce dossier, important pour protéger les élèves et les personnels.
Le lycée français, s’il s’appuie sur son passé, son histoire, est, comme l’a indiqué Monsieur le Président, résolument tourné vers l’avenir. Il reste toujours à faire, et l’importance des nouvelles technologies dans les pratiques pédagogiques nécessite des investissements importants pour maintenir et étoffer les équipements informatiques. Mais je ne doute pas que les équipes sauront trouver les ressources nécessaires à la réalisation de leurs projets.
Cette évolution, rendue effective par l’engagement de tous, est également l’œuvre des équipes dirigeantes de l’APE, dont je salue ici le rôle parfois difficile. Je les félicite et les remercie pour leur engagement sans faille. Ils ont assumé et assument leurs responsabilités contribuant à la réputation du lycée français, à sa légitimité dans le paysage éducatif de MADAGASCAR en général, de la région ATSINANANA et de la ville de TAMATAVE en particulier.
Cet ancrage dans le pays d’accueil est fondamental, et je veux ici, souligner le travail effectué en partenariat avec les établissements publics et privés ainsi que l’université. De l’école primaire au lycée, avec la chorale, les activités sportives, la sensibilisation aux premiers secours, le concours de plaidoiries, le festival « tous en scène » et de nombreux projets, l’établissement ne se coupe pas mais au contraire se connecte à son environnement, à la société malgache.
Félicitations à toutes celles et ceux qui sont engagés dans ces projets. Pour que cet ancrage soit possible, il est bien entendu indispensable qu’à nos côtés, à vos côtés, se trouve des partenaires volontaires pour ces échanges. La présence de directeurs d’écoles et de lycées malgaches parmi nous aujourd’hui témoigne de cette confiance et de ce partenariat instaurés dans la durée.
La région aussi, je le sais et je veux le souligner, répond toujours présent pour soutenir et accompagner les responsables du lycée Français. Je tiens ici à remercier chaleureusement et très sincèrement Monsieur le Chef de Région et ses équipes qui favorisent grandement la mise en œuvre des actions portées par le Lycée.
Monsieur le PDS, récemment arrivé à la tête (janvier 2012) de la commune, saura, j’en suis sûr aller dans le même sens.
Enfin, je n’oublierai pas de saluer le rôle de la coopération décentralisée et des régions BASSE NORMANDIE et RHONE ALPES qui sont là aussi en accompagnement de projets pédagogiques. Je tiens à saluer leurs représentants ici présents, et à travers eux, l’implication de ces élus français qui viennent régulièrement à TAMATAVE à la rencontre de leurs homologues et de la population.
Monsieur le chef de région, Monsieur le PDS, Mesdames, Messieurs, je souhaite officiellement un excellent anniversaire à cet établissement ; qu’il continue à rayonner dans la ville et la région, comme il a su le faire jusqu’à maintenant, en bonne intelligence avec les autorités françaises et malgaches, et l’ensemble de ses partenaires.

Je vous laisse en compagnie des plus jeunes… »

Dernière modification : 20/04/2012

Haut de page