En partenariat avec RFI, un deuxième forum sur les nouvelles technologies s’est tenu à l’Institut Français de Madagascar

Quelle Influence l’économie numérique a-t-elle sur le développement à Madagascar ? Comment favoriser son développement et en faire un levier durable de la croissance ? Telles étaient les questions auxquelles ont tenté de répondre les intervenants français et malgaches présents sur la scène de l’Institut Français de Madagascar. Ce forum est le deuxième d’une série de trois organisés avec le soutien de l’Institut Français à Paris et le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France à Madagascar.

D’après les chefs d’entreprise, les TIC pourraient être un des principaux secteurs porteurs d’espoir pour l’économie malgache. L’objectif est notamment de développer des entreprises off-shores, principalement à destination des pays francophones.

Mais plusieurs aspects freinent pour le moment leur progression. Le premier point de blocage soulevé réside dans l’absence d’un cadre juridique, notamment pour l’utilisation de la voix sur IP, essentiel pour le développement des centres d’appel à Madagascar.

Le deuxième point incontournable pour l’avenir du secteur mais aussi pour l’emploi concerne la formation des étudiants. Michel Germain, professeur spécialiste des TIC au Celsa travaillant sur les enjeux sociétaux et organisationnels des TIC, a donné quelques pistes de réflexion en indiquant par exemple l’existence du Portail des métiers de l’internet

Ce sujet, qui touche les entrepreneurs aussi bien que les jeunes malgaches, sera abordé en détail à l’occasion du troisième forum qui se tiendra le mercredi 30 novembre, à 15h, à l’Institut Français de Madagascar.

Forum TIC - JPEG

Dernière modification : 02/11/2011

Haut de page