Fin de l’alerte cyclonique

Le cyclone GIOVANNA a quitté Madagascar le 14 février en fin d’après midi. Un premier bilan provisoire fait état d’au moins quatre personnes décédées, de disparitions et de plusieurs centaines de sinistrés. Les victimes sont principalement localisées dans la zone côtière située entre les villes de VATOMANDRY et NOSY VARIKA. Aucune information inquiétante concernant des ressortissants français ne nous a été rapportée à ce stade.

Les écoles du réseau d’enseignement français sont ouvertes depuis ce 15 février à l’exception du Lycée Français de TAMATAVE encore fermé jusqu’au jeudi 16 février au matin. Pour plus de détails sur la situation des écoles, rendez-vous sur notre rubrique dédiée.

l’Ambassade de France étudie, en étroite coopération avec les autorités malgaches, les moyens à mettre en oeuvre pour apporter l’aide nécessaire aux sinistrés. Un navire militaire français, l’ALBATROS, a fait demi tour vers la Réunion pour y embarquer du matériel d’urgence et l’acheminer à TAMATAVE pour le 19 février 2012.

Dernière modification : 15/02/2012

Haut de page