Finale du tournoi des "Ambassadeurs en herbe"

Le 26 mars 2014, la Résidence de France à Tananarive, a accueilli la finale du tournoi des « Ambassadeurs en herbe ». Concours initié par le Service Pédagogique de l’AEFE et placé sous le parrainage de l’UNESCO, il met en oeuvre, de l’école primaire au lycée, les compétences linguistiques. La qualité de l’argumentation et l’aisance à l’oral des élèves autour de problématiques internationales d’actualité sont également jugées.

Cette année, les joutes oratoires, en français et langue du pays d’accueil (langue nationale ou dialectes) et les synthèses d’interprétariat en anglais, opposaient 5 équipes, sur le thème
« Diversité culturelle : apprendre à vivre ensemble ».

JPEG

Les élèves participants

Quatre délégations du réseau AEFE participaient à ce tournoi à Antananarivo à Madagascar. Nous y avons rencontré des élèves de l’Ile Maurice, du lycée des Mascareignes et de l’Ecole du Centre. L’Afrique du Sud était présente avec l’établissement de Johannesburg. Le Kenya et son lycée français de Nairobi avaient fait le déplacement.
Madagascar était représenté par l’EGD de Tananarive, l’école Peter Pan, le Collège de France, l’école Bird et le lycée français de Tamatave.
Un réseau d’établissements connectés les uns aux autres, permet la rencontre de toutes les cultures lors de grands évènements fédérateurs, tels que celui-ci.

« C’est une formidable richesse qui va trouver à s’exprimer à travers les langues des pays et des continents. Cette diversité et cette liberté d’expression seront portées par la langue française qu’ils ont tous en partage. » peut on lire sur le site de l’A.E.F.E.

Le jury

Le jury était composé de Monsieur l’Ambassadeur de France, François Goldblatt, Monsieur l’Ambassadeur de la République de Maurice, Gérard Lemaire, Monsieur l’Ambassadeur de la Confédération Suisse, Eric Mayoraz, Monsieur l’Ambassadeur de la République populaire de Chine, Yang Min, Madame la Conseillère près le bureau de l’ambassade Royale de Norvège, Janne M. Knutrud, Monsieur l’adjoint au chef du service pédagogique de l’AEFE, Pascal Moulard et Madame l’Inspectrice de l’Education nationale, Agnès Carnel. Après un débat difficile, ils ont désigné les équipes répondant le mieux aux critères attendus. Ces équipes participeront à la finale mondiale prévue au siège de l’UNESCO, à Paris, en mai 2014.

PDF - 415.7 ko
Les équipes sélectionnées pour la finale mondiale
(PDF - 415.7 ko)

Les joutes oratoires

Durant l’après-midi, chacun a exposé individuellement son point de vue. Les « Ambassadeurs Ecole Primaire » ont abordé la diversité culturelle et le « vivre ensemble » dans leur univers scolaire et familial au travers de l’épanouissement dans la rencontre de l’autre et la nation arc-en-ciel. C’est Gabriel Ravon, CM2, EGD de Tananarive qui remporte cette épreuve.

Les « Ambassadeurs Collège » ont analysé la thématique dans le pays hôte sous l’angle du langage, de la fracture sociale et du racisme. Kaloina Rakatobe, en 4ème à l’école Peter Pan de Tananarive, s’est illustrée dans cette catégorie.

Les « Ambassadeurs Lycée » ont mis l’ensemble des éléments en perspective dans une réflexion plus globalisée, intégrant des problématiques transversales sur l’égale dignité des cultures. Ils se sont interrogés sur des solutions à proposer pour « apprendre à vivre ensemble ». Ils semblaient se rejoindre sur la tolérance, le respect, l’ouverture à l’autre, l’importance du cadre éducatif, et familial, et la préservation de la culture orale. C’est Capucine Paquay en 2nde au Lycée des Mascareignes de l’ile Maurice qui a été la plus convaincante.
L’élève « Modérateur » la plus douée dans le domaine de la négociation et de la diplomatie est Juliette Thijs en 2nde à Johannesburg en Afrique du Sud. Elle a animé la discussion et joué le rôle d’intermédiaire pour tenter de concilier les points de vue divergents.
Kaourintin Yann Tamine, en 2nde à l’EGD de Tananarive, est l’élève titulaire pour le rôle « Médiateur ».Il a brillamment restitué en anglais, les idées principales des joutes.

Les élèves ont été inspirés par des personnalités qu’ils ont citées, comme Nelson Mandela, Mwai Kibaki, Mahatma Gandhi, Johnny Clegg, Antoine de Saint Exupéry et Rosa Parks. Si chacun avait un avis personnel, tous se sont retrouvés sur une synthèse commune : le système éducatif est l’un des premiers leviers d’action en faveur de l’interculturalité et de sa préservation. Les élèves se sont vus remettre un cadeau symbolique : une pochette en rafia contenant un carnet de voyage et un stylo « aloalo »(totem malgache).

L’après-midi s’est achevée, autour du cocktail offert par la Résidence de France, après l’annonce solennelle des résultats par Monsieur l’Ambassadeur de France.

Procès-verbal de la finale - JPEG

Dernière modification : 03/04/2014

Haut de page