Inauguration d’une ferme solaire à Ambatolampy financée et construite pas la société française Green Yellow

Samedi 23 juin a été inaugurée en présence de Mme Véronique VOULAND-ANEINI, Ambassadeur de France à Madagascar, la plus grande station photovoltaïque de l’Océan Indien.

PNG

Les premières pierres avaient été posées en décembre 2016. Après un an et demi de construction, la ferme solaire d’Ambatolampy a été inaugurée en présence de Mme Véronique VOULAND-ANEINI, Ambassadeur de France à Madagascar. D’une capacité de 20MW et moyennant un investissement de 26 millions d’euros, la ferme solaire devrait couvrir les besoins en électricité de 50.000 ménages situés à 70% dans la région Analamana grâce à un contrat d’achat d’électricité sur 25 ans avec la compagnie nationale Jirama. Située entre les villes de Tananarive et d’Antsirabe, la ferme solaire d’Abatolampy revêt un caractère stratégique important.

Green Yellow, filiale du groupe Casino, créé en 2007 et dédiée à l’optimisation énergétique de ses sites à travers la construction de centrales photovoltaïques avait pour tâche de construire cette ferme solaire sur un terrain de 33 hectares. Avec 73000 panneaux solaires installés, la ferme solaire d’Ambatolampy est désormais en état de fonctionner.

Il s’agit de la deuxième installation solaire construite par Green Yellow à Madagascar après une première réalisation de plus petite taille inaugurée en septembre 2017 à Tananarive (450 panneaux solaires installés sur le toit de la galerie commerciale d’un grand magasin du Groupe Casino, pour une puissance de 130 KW).

Grâce aux investissements de la société française Green Yellow, la ferme solaire d’Ambatolampy marque l’intérêt profond que montre la France en matière d’accès à l’électricité à Madagascar mais également en matière d’écologie, deux préoccupations fortes, dans le droit fil des politiques de transition énergétique et de la COP21 (climat). Le partenariat avec GreenYellow confirme les orientations du Gouvernement malgache en matière de politique énergétique.

Comme l’a indiqué le chef de l’Etat dans son discours d’inauguration, il s’agit de développer l’énergie hydroélectrique et le solaire, de promouvoir la conversion au fioul lourd des groupes fonctionnant au diesel ainsi que l’hybridation avec le solaire, de construire de nouvelles lignes de transmission. Ceci afin d’élargir l’accès à l’électricité et de réduire son coût.

Dernière modification : 28/06/2018

Haut de page