Inauguration de la ruelle pavée du fokontany d’Antohomadinika III G Hangar

Une cérémonie était organisée ce 13 décembre pour inaugurer la ruelle réhabilitée et les nouveaux canaux du fokontany Antohomadinika III G Hangar. Ce projet, mené par ATD Quart Monde et l’association Mihary Soa, et financé par l’Ambassade de France, avait pour objectif de permettre au quartier de pouvoir faire face aux nombreuses inondations auxquelles il est particulièrement sensible, ainsi que de renforcer son système de gestion des déchets.

Le fokontany d’Antohomadinika III G Hangar est en effet un quartier de la Communauté Urbaine d’Antananarivo extrêmement sensible aux inondations en saisons des pluies du fait du manque d’infrastructures adaptées et à l’absence d’un système de gestion des déchets efficace. Dans ce contexte, les familles sont exposées à des eaux insalubres, engendrant des risques sanitaires et provoquant l’enclavement du quartier.

Le projet, intitulé “ Promotion du fokontany d’Antohomadinika III G Hangar pour un cadre de vie décent et un renforcement de la citoyenneté ” avait pour objectif de contribuer à l’assainissement et au désenclavement du quartier en permettant le revêtement en pavés écologiques (créés à partir de bouteilles et emballages en plastique recyclés) de 90 mètres de ruelles du secteur II du fokontany par l’association Mihary Soa. Il a également permis la réalisation de canaux cimentés afin de permettre l’écoulement des eaux, ainsi que de renforcer les capacités de l’équipe du fokontany en matière de gestion des déchets et d’assainissement.

La cérémonie a eu lieu en présence de Mme Josiane RAVELOARISON, présidente du Conseil d’Administration d’ATD Quart Monde Madagascar, de Mme Véronique VOULAND-ANEINI, Ambassadeur de France à Madagascar, de M. Louis Guitta RALIVARISON, président du Fokontany, et du représentant de la mairie d’Antananarivo.

Au cours de son discours, Mme Josiane RAVELOARISON a tenu à saluer la « prise de responsabilité » et « la solidarité » des habitants du quartier, qui se sont appropriés la réalisation du projet :

«  Ils sont les initiateurs et les acteurs de ce projet.(…) Ce sont les propriétaires et les gardiens des infrastructures installées dans ce fokontany. »

Mme Véronique VOULAND-ANEINI a quant à elle insisté sur le fait que l’amélioration des conditions de vie dans les quartiers populaires, l’accès à l’eau potable et l’assainissement sont des axes prioritaires de la coopération française à Madagascar. Elle a notamment tenu à rappeler l’action de la France dans d’autres projets d’envergures, comme le projet Lalankely III financé par l’AFD.

« Je citerai dans ce cadre l’engagement de l’Agence Française de Développement au travers du programme de désenclavement et d’assainissement des quartiers prioritaires d’Antananarivo, que nous connaissons tous sous le nom de projet « Lalankely "

"Au cours des deux premières phases de Lalankely réalisées depuis 2011, plus de 110 quartiers identifiés comme prioritaires au sein de la Commune Urbaine d’Antananarivo et de ses communes périphériques ont été appuyés par le projet.
La demande très forte des populations relayée par les communes et l’Etat a conforté l’AFD dans la préparation d’une troisième phase de ce projet encore plus ambitieuse avec le soutien de l’Union européenne (22 M€ dont 3M€ de l’UE). Cette nouvelle phase tentera de répondre à d’autres besoins exprimés par les populations : la sécurité avec la question de l’éclairage public, mais aussi la cohésion sociale avec des terrains de sports et des espaces publics
. »

Enfin, le représentant de la mairie a tenu à saluer la réussite du projet et le travail accompli par l’ensemble des partenaires et les habitants du quartier :

«  Les quartiers de la ville basse sont très vulnérables. Nous devons faire tout notre possible pour les protéger des inondations. (…) Je voudrais féliciter tous les citoyens du quartier. J’aimerais que ce projet serve d’exemple aux autres fokontany ».

La cérémonie s’est poursuivie par la coupe du ruban et la visite de la ruelle réhabilitée, et s’est conclue par un cocktail au sein du CLIC (Centre de Lecture, d’Information et de Culture) d’Antohomadinika III G Hangar. Le Directeur du réseau des CLIC, M. Andrianjaka H. RAONISON, a profité de cette occasion pour remercier l’Ambassade de France qui a financé en 2017 l’équipement informatique du centre.

Dernière modification : 13/12/2017

Haut de page