Inauguration des nouveaux locaux de l’Alliance Française d’Antananarivo le 25 juillet 2013.

C’est dans une ambiance conviviale et festive que l’Alliance Française d’Antananarivo a inauguré ses nouveaux locaux le jeudi 25 juillet, en présence de l’Ambassadeur de France, du Président et des membres du Conseil d’administration de l’AFT et du Délégué général de l’Alliance française à Madagascar.

Retrouvez ci-dessous le discours de l’Ambassadeur

Monsieur le Président du Conseil d’Administration de l’Alliance française d’Antananarivo,

Mesdames et Messieurs les membres du Conseil d’Administration de l’Alliance française d’Antananarivo,

Mesdames et Messieurs les membres des équipes de direction et d’encadrement, enseignants et formateurs, salariés de l’administration et agents de service de l’Alliance française d’Antananarivo,

Mesdames et Messieurs les partenaires publics et privés de l’Alliance française d’Antananarivo,

C’est avec beaucoup de plaisir que je me trouve parmi vous aujourd’hui pour marquer ensemble un nouveau moment important de notre, de votre association, celui de l’inauguration officielle des nouvelles installations de l’AFT, dont la construction vient de se terminer voici quelques semaines à peine.

La demande considérable et croissante dont l’AFT fait l’objet de la part des Tananariviens, qui souhaitent se perfectionner à la langue française sous toutes ses formes, et qui répondent présents à votre offre culturelle et documentaire, vous a conduit voici moins d’une année à lancer cet ambitieux programme de construction, qui vous dote aujourd’hui de quatre nouveaux espaces de formation, de deux nouveaux espaces scéniques, d’une magnifique salle multifonction de 100m², d’un nouvel espace de restauration qui s’ouvrira dans les semaines à venir, ainsi que d’espaces techniques, sanitaires et de stockage, destinés à assurer le meilleur accueil à vos membres, étudiants, spectateurs et usagers.

En ma qualité de Président d’Honneur de votre association, je ne vous cache pas ma grande fierté, d’une part de la savoir classée au 4ème rang mondial, derrière Bogota, Lima, et Paris pour le nombre d’étudiants différents, près de 11 000, qu’elle a accueilli en 2012, et, d’autre part, de constater que la dynamique dans laquelle elle se trouve engagée depuis plusieurs années la prédispose visiblement à un avenir radieux. Depuis mon arrivée à Madagascar, j’ai pu constater combien les Malgaches ? dans leur grande majorité, et bien au-delà des différentes périodes qui ont rythmé, chacune à leur façon, la relation historique qui unit nos deux pays, sont attachés à la langue française.

La langue française reste la première langue d’ouverture internationale du pays, et n’exclut en rien toutes les autres langues internationales qui, en complément à la langue maternelle, contribueront à l’ouverture du pays, de ses habitants et de leur perception du monde dans sa globalité et dans sa diversité. Plus encore, le français a historiquement été, et continue d’être, un vecteur important de la promotion sociale et professionnelle des hommes et des femmes à Madagascar, et c’est bien dans ce cadre que l’extraordinaire action conduite par l’Alliance française à Tananarive et dans tout le pays, prend tout son sens, en tant qu’acteur du développement humain dans les domaines essentiels de l’Education et de la Culture, sans lesquels ce même développement humain ne saurait être complet.

Je souhaite rendre publiquement un hommage vibrant à l’ensemble du Conseil d’Administration de l’AFT, composé de 12 personnalités démocratiquement élues par leur Assemblée générale, suivant des règles strictes qui répondent aux statuts validés par la Fondation Alliance française à Paris. Les administrateurs de l’AFT exercent leurs fonctions de manière strictement bénévole, afin de porter chaque jour plus haut leur Alliance française, à la fois dans l’expression des valeurs fondamentales de solidarité, de fraternité et de partage qu’elle promeut depuis 130 ans dans le monde, et dans la qualité des services qu’elle rend aux habitants et aux enfants de la Cité.

Vous faites partie, Mesdames et Messieurs, d’une grande communauté de 8 000 administrateurs bénévoles, qui expriment, comme vous, leur attachement aux valeurs portées par les quelque 900 Alliances présentes dans 136 pays sur les 5 continents. C’est notamment grâce à votre action, entre 2010 et 2012, que les autorités malgaches, le 31 juillet 2012, ont été convaincues du bien-fondé d’octroyer aux 29 Alliances du pays le statut d’Association reconnue d’utilité publique, et c’est également sur votre décision que le projet d’agrandir les installations de l’Alliance de Tananarive a pu se concrétiser, et le résultat que nous découvrons aujourd’hui montre que votre décision a été fort bien inspirée.

Je souhaite également saluer toute l’équipe de 140 personnes salariées de l’Alliance française d’Antananarivo qui, par son engagement quotidien depuis bientôt 5 années, a pu redonner à sa maison la voie du développement, en mettant en œuvre une organisation moderne du travail, et en assurant une promotion efficace de ses services en quête d’une permanente qualité.

C’est en effet grâce à ce travail de recherche du développement et de quête de qualité de ses activités, combinés à une gestion irréprochable, que l’AFT a pu financer ses travaux à hauteur de 97,5%, pour un montant global de près de 600 millions d’Ariary, soit environ 200 000€. Cette réalisation nous montre bien que, même une association à but non lucratif, peut parfaitement trouver le chemin d’un niveau d’autofinancement très élevé, comme c’est le cas de l’AFT, dès lors qu’une gestion emprunte de vision stratégique et de probité est rigoureusement mise en œuvre. Une « success story » comme celle-ci vient en outre conforter l’appui du gouvernement français, qui engage et met des agents français à la disposition de l’Alliance française, à Madagascar comme dans plusieurs autres pays dans le monde, ce dont je me réjouis.

Au lendemain de son 65ème anniversaire, en ce 25 juillet 2013, nous marquons d’une nouvelle pierre la destinée de cette grande et belle Alliance dont le bâtiment principal a été inauguré le 11 avril 1994 en présence de M. Emmanuel Rakotovahiny, Ministre d’Etat et Premier Ministre par interim, et dont le bâtiment dit de la Délégation générale l’a été le 20 juillet 2005, en la présence de M. Jacques Sylla, Premier Ministre, et de Mme Brigitte Girardin, Ministre déléguée à la coopération au développement et à la francophonie.

En ce jour, c’est presque « en famille », avec tous les amis de l’AFT réunis autour d’elle, que nous nous retrouvons, et je formule le sincère espoir de voir le développement de notre association se perpétuer encore pendant de nombreuses années, car je sais que l’Alliance française poursuivra inlassablement ses activités, avec le même dynamique engagement, et continuera d’apporter son précieux concours au développement de Madagascar.

Dernière modification : 30/07/2013

Haut de page