Information sur le paludisme

La Direction de la veille sanitaire, de la surveillance épidémiologique et riposte rapporte dans le Bulletin mensuel de surveillance de la santé publique de Madagascar d’octobre 2020 une augmentation de manière continue du nombre de cas de paludisme depuis le début de l’année, dépassant les valeurs maximales des trois dernières années (toutes régions confondues).

Dans ce contexte, il est rappelé que la transmission du paludisme est importante durant toute l’année dans l’ensemble des régions côtières avec une recrudescence en saison des pluies.

La prévention du paludisme repose sur la protection personnelle antivectorielle (protection contre les piqûres de moustiques) et le cas échéant, sur avis médical, la chimioprophylaxie antipaludique (traitement préventif).

Néanmoins, le respect de ces mesures ne garantissant pas une protection absolue, il est recommandé de consulter en urgence en cas de fièvre survenant dans les 2 à 3 mois suivant le retour de zone d’endémie palustre, quels que soient les symptômes associés.

Dernière modification : 16/11/2020

Haut de page