L’ONG malgache Vahatra spécialisée dans la microfinance en compétition pour un Grand prix de la finance solidaire !

Le 4 novembre prochain se tiendra à Paris la dixième édition des Grands prix de la finance solidaire (GPFS). Cet évènement, co-organisé par l’association française Finansol et le journal Le Monde, avec le soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, récompense cinq projets dans cinq catégories. La catégorie « solidarité internationale » vise les structures basées à l’étranger qui ont été/ou sont soutenues par la finance solidaire visant la pérennité économique ainsi que les programmes locaux d’associations françaises de solidarité internationale bénéficiaires d’épargne de partage.

PNG

Nommée avec trois autres structures dans cette catégorie, l’ONG malgache Vahatra doit sa place dans la compétition aux services financiers (microcrédit) et d’accompagnement social qu’elle offre à des familles défavorisées dans deux régions de la Grande Ile : Vakinakatra et Itasy. Depuis 2002, cette institution de microfinance œuvre, grâce au financement solidaire de la SIDI (Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement), pour l’amélioration durable des conditions de vie des familles pauvres de ces régions, familles considérées comme des emprunteurs trop risqués par le reste du secteur.

L’Ambassade de France à Madagascar, et en particulier le Service de Coopération et d’Action Culturelle, qui est fortement engagé à Madagascar dans la promotion de la microfinance notamment dans le cadre de projet FSPI sur l’entreprenariat, souligne et encourage les activités de l’ONG Vahatra vers le développement d’une microfinance résolument sociale.

Soutenir l’accès à des services financiers pour des populations très vulnérables et sujettes à des risques de remboursement implique certains principes mis en œuvre par l’ONG Vahatra, -seule institution de microfinance ciblant les populations vivant sous le seuil de pauvreté : pas de garantie matérielle ou d’apport demandé dans les premiers prêts, flexibilité en cas de difficulté de paiement, pas de frais d’arriérés, assurance-crédit décès, etc.

Quant à l’accompagnement social, composante clé de son action, il prépare les emprunteurs face aux accidents de la vie et aux problèmes psychosociaux fragilisant leur capacité à tenir leurs engagements. Ces services non financiers sont variés : aide aux formalités administratives, séances d’animation et de sensibilisation sur des thèmes sociaux comme l’éducation ou la santé, permanences sociales en agence, etc. Avec un prêt moyen de 75 euros, l’ONG Vahatra a déjà appuyé 14 522 emprunteurs (fin 2018). L’ONG propose également à ses membres une mutuelle de santé.

Les lauréats 2019 seront annoncés le lundi 4 novembre. L’Ambassade de France souhaite bonne chance à l’ONG Vahatra et la félicite d’ores et déjà pour faire partie des 4 structures nommées !

Pour en savoir plus sur le projet et l’ONG Vahatra :
https://www.finansol.org/project/vahatra/
https://ongvahatra.wordpress.com/

Dernière modification : 04/11/2019

Haut de page