L’exposition phare « 60 solutions face au changement climatique » à Antananarivo

Réalisée par Yann Arthus Bertrand en partenariat avec l’Agence française de développement (AFD) et la fondation Good Planet, l’exposition a été affichée affichée à l’Institut français d’Antananarivo en novembre.

A moins d’un mois de la Conférence « Paris Climat 2015 » (COP21), l’Institut français de Madagascar (IFM) accueille l’exposition « 60 solutions pour le climat » réalisée par Yann Arthus Bertrand en partenariat avec l’AFD et la fondation Good Planet.

A l’occasion de son vernissage, mardi 3 novembre, le directeur de l’AFD, monsieur Jean-David Naudet, et le Conseiller de coopération et d’action culturelle auprès de l’‎Ambassade de France à Madagascar, monsieur Andrzej Rogulski, ont tenu a rappeler que la lutte contre le dérèglement climatique est non seulement indispensable, mais qu’elle peut également apporter des bénéfices majeurs en termes de croissance, d’emploi et de qualité de vie.

A travers des photographies de Yann Arthus-Bertrand, cette exposition qui a fait le tour du monde, met en valeur des solutions concrètes et efficaces d’adaptation au dérèglement climatique et d’atténuation en faveur d’un modèle de croissance sobre en carbone, dans quatre secteurs clés : la ville, l’agriculture, l’énergie et l’adaptation au changement climatique. Des projets financés par l’Agence française de développement (AFD) y sont présentés, démontrant qu’il est possible de concilier climat et développement.

Conférence Paris Climat 2015

La France est le pays hôte de la COP21, que l’on appelle aussi la Conférence de Paris. Cette conférence onusienne sur le climat, qui a eu lieu lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015 au Bourget, est l’une des plus grandes conférences internationales organisées sur le territoire français. Dans cette perspective, l’un des enjeux pour le ministère et pour Laurent Fabius, président de la COP21, est d’assurer un rôle de facilitateur auprès de toutes les parties de la négociation. D’ici la fin de l’année 2015, l’objectif est d’aboutir à un accord mondial sur le climat, susceptible de maintenir le réchauffement climatique en deçà des 2°C.

Dernière modification : 16/12/2015

Haut de page