La formatrice FLE sur tous les fronts à Moramanga

En charge de la formation du français à l’école supérieure de Moramanga pour l’année scolaire 2012/2013, la formatrice en français langue étrangère (F.L.E.) a profité de l’inter-stage de l’ESGN pour offrir des cours aux épouses et enfants de gendarmes de la capitale Malgache.

JPEG

Présente sur le territoire depuis le 17 septembre 2012, Manon Lainé a rejoint l’école supérieure de la gendarmerie nationale (ESGN) à Moramanga et assure depuis l’apprentissage du Français aux élèves stagiaires des différents centres de formations de cette école.

C’est ainsi que 130 officiers et sous-officiers stagiaires ont pu suivre une vingtaine d’heures de cours en moyenne leur permettant de progresser dans l’utilisation du français dans les écrits de service et les préparant, pour les meilleurs, dans le cadre des examens DELF et DALF de l’Alliance Française.

Les stages à l’ESGN ne reprenant que début février 2013, notre formatrice s’est proposée pour assurer des cours sur la capitale durant cet inter-stage. Après une prise de contact avec le responsable de la formation du commandement de la gendarmerie, puis avec la présidente d’honneur des épouses de gendarmes, les FI.VA.ZA., il a été proposé de partager l’enseignement dispensé entre les militaires, les épouses et les enfants de gendarmes des différentes casernes et résidences de Tananarive.

Durant les 4 semaines de janvier 2013, grâce à la disponibilité de Manon Lainé qui a su adapter ses horaires de cours aux contraintes de travail et de scolarité, chacun a pu bénéficier d’un apprentissage du français intensif et dans des conditions privilégiées en petits groupes.

Une formatrice F.L.E. disponible et motivée donc qui s’intègre parfaitement dans la dynamique d’expertise et de formation de la coopération franco-malgache.

Dernière modification : 14/02/2013

Haut de page