Lancement du douzième appel à propositions du Fonds francophone pour les droits de l’Homme (FFDH) « Martine ANSTETT »

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) lance son douzième appel à propositions du Fonds francophone pour les droits de l’Homme « Martine ANSTETT » (FFDH) Les Organisations de la société civile ont jusqu’au vendredi 9 mars pour proposer leurs projets.

Créée en 2005, le Fonds francophone pour les droits de l’Homme « Martine ANSTETT » (FFDH) repose sur la Déclaration de Bamako (novembre 2000), texte de référence en matière de démocratie, de droits et de libertés de l’Organisation internationale de Francophonie (OIF).

À travers le FFDH, l’attachement particulier de l’OIF à la promotion des droits de l’Homme, de la démocratie et de la paix trouve une expression singulière, puisque le Fonds vise à soutenir des projets émanant directement des organisations de la société civile (OSC) des États membres de l’OIF de plein droit. Depuis la création de ce Fonds, plus de 80 OSC, œuvrant pour la protection des droits de l’Homme, ont fait l’objet d’un soutien financier et d’un accompagnement particulier par l’OIF.

Chaque édition du FFDH est consacrée à des thématiques variées en lien avec les priorités de l’Organisation, les enjeux d’’actualité ou la commémoration d’anniversaires importants. L’année 2018 sera marquée par les célébrations du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme (DUDH), qui a été adoptée à Paris le 10 décembre 1948. C’est dans ce contexte que le FFDH sera consacré cette année au soutien des projets qui permettront aux populations de l’espace francophone de mieux s’approprier la DUDH et de jouir pleinement des droits qui en découlent.

Toutes les informations et le formulaire de dépôt des propositions de projets sont disponibles sur la page : http://ffdh.francophonie.org/

Dernière modification : 20/02/2018

Haut de page