Le Réseau SOA revient sur son projet l’insertion et la formation des jeunes agriculteurs financé par l’Ambassade de France

Projet PISCCA : Toutes les deux semaines, nous vous ferons découvrir des ONG et des projets soutenus par l’Ambassade de France depuis maintenant 2 ans par l’intermédiaire du PISCCA (Projets Innovants de la Société Civile et Coalitions d’Acteurs). Aujourd’hui, nous vous présentons le réseau SOA (Syndicat des Organisations Agricoles) et son projet visant à favoriser l’installation, l’insertion et la prise de responsabilité des jeunes agriculteurs.

Réseau SOA souhaite accompagner les jeunes agriculteurs en milieu rural dans leur parcours à l’installation (41 jeunes installés dans le cadre du projet et 65 autres accompagnés après installation) et former 15 jeunes à la prise de responsabilité dans les Organisations paysannes et 4 500 jeunes concernés par les propositions construites et défendues dans les différentes instances de concertation.

L’objectif global de ce projet est ainsi de renforcer les capacités du Réseau SOA et des organisations paysannes dans leur dialogue politique avec les autorités publiques sur l’installation et l’insertion des jeunes agriculteurs.

Ceci pour :

-  Favoriser l’installation, l’insertion socio-économique et la prise de responsabilité des jeunes dans les OP (organisations paysannes)
-  Défendre la place des jeunes agriculteurs au sein des politiques publiques
Sur la base des expériences passées du Réseau Soa, 5 champs compétences ont été identifiés comme clé pour la formation : Communication et savoir être, mener une réflexion stratégique, intégration dans les réseaux professionnels et territoriaux, missions et gestion des OP, organisation paysanne et les politiques agricoles. Il s’agit de préparer les relèves dans une organisation paysanne et d’assurer la représentation des jeunes.

Le financement du PISCCA a permis de financer :

-  l’installation de 41 jeunes, suivis par un technicien en gestion d’exploitation et bénéficient d’une dotation à l’installation. Ce qui permet un encrage important à la base grâce à un service direct pour le Réseau SOA,
-  la poursuite de l’accompagnement technique de 65 autres jeunes en accord avec la continuité de l’action du PISCCA,
-  la formation des 15 jeunes à la prise de responsabilité constituant un vivier de responsables paysans dans les OP,
-  le renforcement du poids politique du Réseau SOA dans les dialogues politiques nationaux et régionaux

Success Stoty : Tatamo, bénéficiaire du projet mené par le Réseau SOA

Tatamo RATSIMAROFY, 22 ans, membre de l’OP de base Tsimbina dans la Commune de Bemahatazana, jeune sortant d’un centre de formation a bénéficié du programme d’installation de l’APDIP. Elle a choisi de travailler sur un projet de pisciculture. Elle a démarré son projet sur une surface de 22 ares avec 900 alevins. Actuellement, elle a pu aménager plusieurs bassins piscicoles d’une superficie totale de 34 ares et a déjà commencé à commercialiser sa production. Elle est contente du programme d’installation qui a lui permis d’avoir un emploi et de bénéficier d’un renforcement de ses compétences sur la pisciculture.

24 mois après le financement, quel bilan ?

Réseau SOA vient d’obtenir en juin 2018 un soutien technique et financier de la part de FORMAPROD et étend ses actions sur de nouvelles régions (Vatovavy Fitovinany, Menabe, Haute Matsiatra, Analanjirofo) pour les trois prochaines années pour la formation de 1200 nouveaux jeunes.

Le projet du Réseau SOA a également été reconduit par l’Union européenne en 2017 lui permettant de poursuivre ses actions en cours et d’intervenir sur de nouvelle zone comme la région de Diana.

La reconnaissance de SOA a été acquise grâce au projet. Réseau SOA est représenté dans le cadre de Comité national FAR (formation agricole et rural) et les collèges agricoles cogérés directement par le Ministère de l’Agriculture comme le CAFPA (centre de formation professionnel agricole) dans plusieurs zones (Bezaha à Tuléar, Mahitsy à Analamanga et à Toamasina).
Le partenariat entre Réseau SOA et l’AFDI s’inscrit dans la longue durée. Ce partenariat a été élargi avec le mouvement des Jeunes Agriculteurs en France. Cela permet à SOA de poursuivre ses actions d’appui aux jeunes au-delà de la durée du projet.

Dernière modification : 19/10/2018

Haut de page