MUSIQUE au CINÉMA au programme de l’IFM

MUSIQUE au CINÉMA au programme de l’IFM (ex CCAC) - Analakely

Ce mois d’OCTOBRE, la programmation cinéma de l’IFM se met aux couleurs du festival Madajazzcar et s’habille de musique.
A travers des documentaires ou des fictions, découvrez l’art et la vie de grands musiciens, filmés par des réalisateurs talentueux.
Autour de la musique Jazz, classique, de la musique malgache ou cubaine, venez (re)découvrir des films sur grand écran et gratuitement !

POUR LA PREMIERE QUINZAINE DU MOIS :

Buena Vista Social Club, de Wim Wenders, documentaire, Allemagne/USA, 1999, 1h45
Samedi 6 Octobre à 15h
JPEG

Wim Wenders retrouve les membres du groupe de musique cubaine Buena Vista Social Club. Le réalisateur les accompagne dans les rues de La Havane, dans des concerts sur l’île et, finalement, à la grande soirée au Carnegie Hall à New York lorsque les "Super Abuelos" enthousiasment le public.

Un documentaire déjà culte, d’un des réalisateurs allemands actuels les plus importants.

Michel Petrucciani de Michael Radford, documentaire, France/Allemagne/Italie, 2011, 1h42
Samedi 6 Octobre à 18h
JPEG

Passionné, génial, amoureux de la vie et des femmes, Michel Petrucciani, pianiste de jazz prodigieux, a prouvé que l’homme pouvait surmonter la fatalité. Atteint de la maladie des os de verre, qui limita sa croissance, Petrucciani était porté par un insatiable appétit de vivre et par le jazz qui l’habitait. Grâce à des témoignages drôles et émouvants et à des images d’archives souvent inédites, Michael Radford évoque le parcours d’un artiste hors du commun.

Mahaleo de Raymond Rajaonarivelo et César Paes, documentaire, Madagascar/Brésil, 2005, 1h42

JPEG

Mercredi 10 Octobre à 15h

En malgache "Mahaleo" signifie libre, indépendant et autonome. Précurseurs du blues malgache, les sept musiciens du groupe ont toujours refusé le show-business malgré trente ans de succès et ont choisi de s’engager dans le développement de leur pays. Les chansons des Mahaleo ont été le levain du soulèvement de 1972 qui a provoqué la chute du régime néo-colonial à Madagascar. Aujourd’hui elles continuent de bercer la vie des Malgaches.

Accords et désaccords de Woody Allen, fiction, USA, 2000, 1h35
Mercredi 10 Octobre à 19h
JPEG

Dans les années trente, Emmet Ray est "le plus grand guitariste de jazz au monde... après Django Reinhardt". Fantasque, inconstant et égocentrique, Emmet est malgré tout un génie. Il vit pour sa musique et détruit tout ce qui peut l’en éloigner. Emmet Ray ne vécut son heure de gloire que durant une courte période et ne resta connu que par les aficionados du genre. Woody Allen rend, à travers ce film, hommage à la musique qu’il aime tant, celle du jazz.

Amadeus de Milos Forman, fiction, USA, 1984, 2h33
Samedi 13 Octobre à 18h

JPEG

Le pieux compositeur Antonio Salieri se souvient de Mozart, lorsque ce jeune homme surdoué, arrogant et exubérant arriva à la cour de Vienne en 1781. Réalisant la menace qu’il représente pour lui, Salieri, alors compositeur de l’empereur, cherche à l’évincer, tiraillé entre haine et admiration. Ce film baroque offre un regard iconoclaste sur un personnage hors norme, présenté comme un agité immature dépassé par son talent et devenu le plus grand compositeur du siècle.

Bonnes séances !

Dernière modification : 05/10/2012

Haut de page