Message de Patrick Perez, nouveau Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France

Patrick Perez, nouveau Conseiller de coopération et d’action culturelle et Directeur de l’Institut français de Madagascar, succède à Andrzej Rogulski. Ayant occupé divers postes de responsabilité au sein du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ainsi que dans le réseau (Conseiller de coopération au Nigeria, Conseiller de coopération adjoint en Syrie, Directeur d’établissement linguistique et culturel ou de recherche en Indonésie, au Liban et au Pakistan), M. Perez occupait les fonctions d’adjoint au sous-directeur du réseau de coopération et d’action culturelle et Chef du pôle Afrique, Océan Indien et Moyen-Orient au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères avant son arrivée à Madagascar.

Ayant pris, depuis quelques jours, mes fonctions à Tananarive, c’est avec un grand plaisir que je vous adresse ce message d’autant plus qu’exercer ce travail à Madagascar correspond à un souhait fort.

Je mesure l’honneur qui m’est fait de pouvoir piloter, sous l’autorité de Mme l’ambassadeur de France, un des plus importants dispositifs de coopération dont la France dispose à l’étranger. Je m’efforcerai, avec le soutien des équipes, de renforcer les échanges déjà exceptionnels qui existent entre nos deux pays dans les domaines de l’enseignement, de la recherche, du développement sous tous ses aspects, de la santé, de l’appui à la société civile, de l’environnement, de l’attractivité des territoires sans oublier la culture, mais aussi de les adapter à notre environnement politique, économique et social.

La force du dispositif de coopération à Madagascar repose, outre le service de coopération et d’action culturelle, sur le réseau d’établissements scolaires homologués d’enseignement français, les centres de recherche, le réseau des alliances françaises, l’Institut français et l’espace Campus France. Son maillage sur l’ensemble du territoire malgache est un atout et un instrument d’une très grande qualité.

Les attentes sont fortes mais avec votre soutien et celui des partenaires institutionnels, culturels et économiques, l’ensemble du réseau continuera de faire progresser la relation entre la France et Madagascar.
Une des priorités consistera à répondre également aux attentes très fortes de la jeune génération. Ce sera un enjeu et un des cadres généraux de notre action.

JPEG

Dernière modification : 11/09/2018

Haut de page