Message du Consul général à la communauté française.

Mesdames, Messieurs,

En cette rentrée très particulière, je souhaite vous adresser tous mes encouragements face aux difficultés personnelles et professionnelles auxquelles vous êtes confrontés depuis le début de la crise sanitaire et partager avec vous les conditions de reprise d’activité au consulat général.

Cette épidémie est venue perturber notre fonctionnement et a ainsi contraint l’ambassade et le consulat à gérer principalement, de mars à août, une situation de crise au détriment des tâches habituelles : organisation de vols retour vers la métropole et les départements d’outre-mer dans l’Océan Indien, accompagnement médical jusqu’à d’éventuels rapatriements sanitaires, déploiement d’une aide sociale d’urgence pour les plus affectés par cette crise. Pour cette dernière intervention, je tiens à saluer l’engagement remarquable au côté du service social des organismes locaux d’entraide et de solidarité à Tananarive et en province au service des plus démunis. Les consuls honoraires et les conseillers des Français de l’étranger ont aussi été très actifs pour nous alerter sur les conditions sanitaires et sécuritaires dans les régions, alors que tout déplacement se révélait impossible, et sur les multiples cas de détresse individuels.

Face au risque épidémique, il convient de rester vigilant, c’est pourquoi la réception du public au consulat général demeure réduite en dehors des cas d’urgence. Tous les services sont néanmoins joignables notamment aux différentes adresses génériques. Le service des visas s’est mobilisé en priorité pour traiter les demandes de visas pour études et celles de ressortissants étrangers dont les intérêts familiaux et professionnels sont en France. Le service de l’état civil et de la nationalité reçoit et instruit les dossiers des usagers et s’emploie à résorber le retard accumulé au fil des semaines. Le service de l’administration des Français a délivré, ces six derniers mois, de nombreux laissez-passer à tous ceux qui n’étaient plus en possession d’un passeport valide, les délivrances de titres de voyage et les instructions de nouvelles demandes ont repris.

Le service social a été très sollicité pendant toute la période pour répondre aux besoins de ceux que la crise a privé de ressources : prise en compte de demandes de bourses scolaires exceptionnelles, aide alimentaire et en médicaments par l’intermédiaire des associations de bienveillance, octroi de secours occasionnels de solidarité dont les conditions d’attribution viennent de s’assouplir sensiblement. Les pouvoirs publics ont mis en place des moyens budgétaires importants pour l’aide sociale à l’étranger qui continueront à être déployés dans les prochains mois.

Nos compatriotes de province se sont sentis particulièrement isolés en raison des restrictions aux déplacements intérieurs, le consulat général mettra en œuvre un programme de tournées consulaires en 2021 qui devrait permettre de renforcer la présence des services au plus près de nos communautés.

Soyez assurés, Mesdames et Messieurs, de notre écoute et de notre engagement à votre service.

Alain Fortin
Consul général de France à Madagascar

JPEG

Dernière modification : 22/09/2020

Haut de page