Nairobi, 14 mars 2019 : One PLanet Summit

Les Présidents Andry RAJOELINA et Emmanuel MACRON ont eu un tête-à-tête à Nairobi en marge du One Planet Summit, le 14 mars 2019

JPEG

CEREMONIE D’OUVERTURE :
* Arrivée du Président du Kenya, U. Kenyatta accompagné des co-présidents du Sommet, le Président français E. Macron, la Secrétaire générale adjointe des Nations unies A. Mohammed et la Présidente par interim du Groupe de la Banque mondiale K. Georgieva.
* Présentation par la Président U. Kenyatta de l’appel à mobilisation pour la conservation et la préservation des forêts d’Afrique.
* Introduction de chercheurs sur l’apport de l’Afrique à la connaissance du changement climatique par W. Kamau-Rutenberg (AWARD) et A. Diedhiou (GIEC).

BMP

LES NOUVEAUX MODELES ECONOMIQUES POUR LES ENERGIES RENOUVELABLES EN AFRIQUE
* Entretien avec le Président rwandais P. Kagame sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique et B. Collymore, président de Safaricom .
* Panel sur la promotion des solutions innovantes et des nouveaux modèles économiques avec le Président de la Banque Africaine de Développement A. Adesina, la Maire de Dakar S. El Wardini, le Président Directeur Général d’EDF, J-B. Levy et le fondateur de Solektra et membre du groupe des Afrochampions, S. Bathily.

Allocution de haut niveau sur l’adaptation et la résilience par Kristalina Georgieva, Présidente par intérim du Groupe de la Banque mondiale

JPEG

VERS DES ECOSYSTEMES AFRICAINS PLUS RESILIENTS
* Entretien avec le Président de RDC, F. Tshisekedi sur la préservation des forêts.
* Panel sur la préservation des écosystèmes, l’utilisation durable des sols et la préservation des forêts avec le Président-Directeur Général de Danone E. Faber, le Président-Directeur Général d’Econet S. Masiyiwa, la Présidente de Jacigreen M. Mamane et le Président de Northern Rangelands T. Lalampaa.

* Entretien avec le Président de Madagascar, A. Rajoelina sur les enjeux de la biodiversité.

CONCLUSION :
* Intervention de la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies, A. Mohammed
* Discours de clôture du Président de la République française, E. Macron

SIGNATURES D’ACCORDS-CADRES ET NOUVELLES ANNONCES

DEJEUNER ET PRESENTATION D’INNOVATIONS AFRICAINES POUR LE CLIMAT

PANELS SECTORIELS

Contact presse Charlotte Balouzat
Mail : charlotte.balouzat@developpement-durable.gouv.fr
Mobile : +33 6 69 19 42 13

JPEG

*

EN SAVOIR +
WWW.ECOLOGIQUE-SOLIDAIRE.GOUV.FRWWW.ONEPLANETSUMMIT.FR
@ONEPLANETSUMMIT

Le One Planet Summit rassemble les décideurs politiques et les acteurs du monde économique autour d’une même ambition, proposer et mettre en oeuvre des solutions concrètes pour :
• lutter contre le changement climatique
• protéger les océans
• préserver la biodiversité
• mobiliser la finance

Il a été lancé par Emmanuel Macron, président de la République française, le 12 décembre 2017 à Paris, soit deux ans jour pour jour après l’adoption de l’Accord de Paris. Cette première édition a accueilli 60 chefs d’État et 4 000 participants, publics et privés.

QUEL LIEN AVEC L’ACCORD DE PARIS ?
Le One Planet Summit s’inscrit pleinement dans l’agenda des négociations internationales sur le climat. Il vise à accélérer la mise en oeuvre de l’Accord de Paris et à ancrer ses objectifs dans des projets sur le terrain.
Il s’attache au financement des actions climat et à l’alignement des flux financiers. Des questions indispensables pour opérer le changement d’échelle nécessaire à l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris, que ce soit pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ou pour protéger les populations.

LE ONE PLANET SUMMIT : QUI PARTICIPE ?
Le One Planet Summit est organisé à l’initiative de la France, avec les Nations unies et la Banque mondiale. Ce n’est pas un sommet exclusivement de chefs d’État. Il réunit une diversité d’acteurs prêts à s’engager à leur échelle :
institutions publiques : banques de développement, organisations internationales…
secteur privé  : entreprises, fonds, banques, investisseurs, start-up…
société civile  : ONG, think tanks, fondations, réseaux de jeunes, recherche…
gouvernements locaux : villes, régions, états fédéraux, réseaux de collectivités…

MOBILISER LA FINANCE
• La mobilisation massive des financements publics et des capitaux privés est essentielle pour assurer la transition vers une société bas-carbone. Il s’agit de redonner du sens à la finance, en la connectant avec des projets concrets et utiles aux citoyens. Le One Planet Summit a ainsi permis la création de mécanismes financiers innovants, comme un fonds au service de la lutte contre la dégradation des terres. D’autres initiatives, comme la coalition des fonds souverains, encourage les investisseurs à prendre en compte le risque climat dans leur stratégie d’investissement.

MOBILISER LA RECHERCHE
• L’initiative française Make Our Planet Great Again figure dans le cadre de l’engagement n°3, « Mobiliser la recherche et la jeunesse en faveur du climat ». Ce programme, lancé en 2017, permet à des chercheurs étrangers de venir poursuivre leurs travaux en France. Sélectionnés par un jury international, les 18 premiers bénéficiaires ont déjà débuté leurs travaux au sein des laboratoires français en pointe dans la lutte contre le changement climatique. En 2018, 14 nouveaux lauréats ont été sélectionnés pour des études à long terme. L’Allemagne, qui a souhaité rejoindre l’initiative, accueille aussi 13 lauréats.

QUELS ENGAGEMENTS ?
Lors du premier One Planet Summit, les participants ont pris douze engagements internationaux, rassemblant une trentaine de coalitions et d’initiatives autour de trois grands champs d’action :
• amplifier le financement de l’adaptation et de la résilience au changement climatique ;
• accélérer la transition vers une économie décarbonée ;
• ancrer les enjeux climatiques au coeur de la finance.
Ces engagements sont suivis de façon transparente : il s’agit de s’assurer qu’ils sont bien réalisés et qu’ils produisent des effets bénéfiques pour l’environnement. En 2018, un rapport de progrès (Review of the Commitments) a été publié, dressant l’état des lieux de la mise en oeuvre des engagements. Un site dédié permet également de suivre l’avancée des actions :
http://www.oneplanetsummit.fr

QUEL CALENDRIER ?
Depuis le premier sommet de Paris en 2017, la mobilisation se poursuit. Les coalitions du One Planet Summit se sontréunies pour la deuxième fois à New York, le 26 septembre
2018, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, avec un double objectif : faire le point des douze engagements et mobiliser les décideurs au plus haut niveau afin d’accélérer
l’action climatique.
Le 14 mars à Nairobi (Kenya), se tiendra une première édition régionale qui soulignera le rôle clé de l’Afrique dans la mise en oeuvre de l’Accord de Paris. Le continent, particulièrement vulnérable aux effets du changement climatique, est en effet moteur, notamment sur le développement des énergies renouvelables et la préservation de la biodiversité.
Le 25 août, à Biarritz (France), le One Planet Lab participera à la mobilisation de la société civile pour la présidence française du G7.
Le 23 septembre à New York (États-Unis), le One Planet Lab contribuera au volet finance du Sommet climat de l’ONU.

Dernière modification : 15/03/2019

Haut de page