Présentation de l’exercice militaire franco-malgache BETSIBOKA du 3 au 24 février 2013

L’exercice BETSIBOKA 2013 se déroule du 3 au 24 février 2013 dans la région de Mahajanga. Cet exercice bilatéral et interarmées de niveau opératif a pour but d’entraîner les Forces armées de la zone sud de l’Océan indien (FAZSOI) et leur partenaire malgache à agir dans le cadre d’une opération de maintien de la paix et à la conduite d’un engagement commun.

JPEG

Dates clés de l’exercice BETSIBOKA 2013 :

- Entre le 1er et le 13 février : arrivée des premiers éléments français à Toamasina.
- A compter du 12 février début de la progression pour rejoindre Mahajanga.
- 13 février : saut de parachutistes sur aéroport de Mahajanga.
- 14 février : opération aéroportée de troupes franco-malgache sur aéroport de Mahajanga
- 15 février : exercice sur région Mahajanga.
- 16 février : saut d’un groupe parachutiste sur Nosy-Be
- 17 février : fin de manœuvre.
- 18 février : cérémonie de clôture d’exercice sur le stade de Mahajanga. Remise de brevets parachutistes français et malgaches.

Sur l’exercice BETSIBOKA 2013 :

L’exercice interarmées BETSIBOKA 2013 est organisé par les FAZSOI.

Pour les forces armées malgaches, l’exercice BETSIBOKA s’inscrit dans la continuité de leur exercice synthèse SAKAY 2012. Du 13 au 19 octobre 2012, l’exercice SAKAY a permis de mettre en œuvre les équipements fournis dans le cadre du concept « ReCAMP » (Renforcement des capacités africaines de maintien de la Paix) et de mettre en application les savoir-faire dispensés par les FAZSOI dans le cadre de la coopération militaire régionale.

Chaque année les FAZSOI organisent un grand exercice multinational et interarmées.

L’exercice bilatéral BETSIBOKA constitue le rendez-vous majeur dans l’entraînement des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien pour 2013.

BETSIBOKA est un exercice majeur par sa durée, les effectifs engagés, le budget consacré à l’entraînement des forces et les moyens terrestres, aériens et maritimes projetés loin de leurs bases.

La planification et la conduite de l’exercice sont assurées par l’état-major interarmées des FAZSOI en étroite coordination avec les malgaches. Les officiers malgaches sont présents dans toutes les structures de commandement.

L’objectif prioritaire de l’exercice est :
- de développer la coopération et l’interopérabilité entre les forces armées malgaches et françaises et d’entraîner ces forces à préparer et conduire une opération de maintien de la paix.

Cet exercice met en œuvre d’importants moyens français soit environ 660 militaires répartis comme suit :
- Commandement : 51 militaires
- Force terrestre : 402 militaires
- Force navale : 161 militaires
- Force aérienne : 28 militaires
- Service de santé : 15 militaires

Cet exercice verra l’engagement d’un effectif de 450 militaires des forces armées malgaches

Sur la coopération régionale

Après avoir été ralentie en raison de la situation politique qu’a connue Madagascar entre 2009 et 2011, la coopération militaire entre nos deux pays a repris son cours. Elle est marquée par une volonté commune d’agir au profit de la stabilisation régionale.

L’une des préoccupations majeure est la lutte contre l’insécurité maritime. A ce titre, la France conduit régulièrement des détachements d’instruction opérationnelle « anti-piraterie » au profit du 2ème RFI de Diégo Suarez.

La formation constitue l’un des principaux volets de la coopération militaire mise en œuvre par les Forces armées de la zone sud de l’Océan indien. Elle constitue un appui important au développement des capacités opérationnelles malgaches. Elle vise notamment à aider les Forces armées malgaches à s’engager dans des opérations de maintien de la Paix sur sollicitation de l’Union africaine et de l’ONU.

Cette coopération opérationnelle se traduit par l’organisation d’une cinquantaine d’activités chaque année dont une manœuvre interarmées majeure annuelle. En 2012, il s’agissait de l’exercice PAPANGUE à La Réunion (participation d’une centaine de militaires malgaches) et l’exercice LA BUSE dans la région d’Antsiranana (environ 200 militaires malgaches) En 2013, l’exercice BETSIBOKA rassemblera plus de 450 militaires des forces malgaches aux côté des forces françaises.

Participation de Madagascar à des opérations de maintien de la paix

Le document suivant explique le projet de participation de Madagascar à des opérations de maintien de la paix (OMP) :

PDF - 792.7 ko
Projet OMP Madagascar
(PDF - 792.7 ko)

Dernière modification : 06/02/2013

Haut de page