Remise de matériel à la Police Scientifique et Technique le 14 décembre 2012

Le 14 décembre 2012, le Commandant de Police Philippe JARZAGUET, Chef du projet F.S.P « Renforcement des capacités en matière de police judiciaire » a remis officiellement à Monsieur le Contrôleur Général de Police, Arsène RAKOTONDRAZAKA, Ministre de la Sécurité Intérieure, du matériel spécifique, destiné au service central et aux services provinciaux de la Police Scientifique et Technique de la Police Nationale Malgache.

Ce matériel d’un montant de 15 000 €uros (42 500 000 Ariary), est financé par le projet F.S.P « Renforcement des capacités en matière de police judiciaire », mis en œuvre en 2008, dont un des principaux objectifs est d’aider la Police Nationale Malgache à lutter plus efficacement contre l’insécurité, associé à une démarche déontologique et éthique et notamment de permettre que les mises en cause pénales reposent sur des charges plus objectives et substantielles telles que des preuves matérielles par exemple et non plus sur les seuls témoignages et aveux.

JPEG

Ce matériel est constitué de 25 mallettes contenant chacune 1 appareil photo « Panasonic Lumix FZ48 », 1 carte mémoire 8 Go, 1 décamètre, 1 lampe torche, 1 ruban de sécurité, 1 cutter, 1 boîte de 50 paires de gants en latex, 1 boîte de 50 masques jetables, 1 boîte de 25 paires de protections de chaussures jetables, 24 charlottes, 4 blouses, 100 écouvillons et leur tube, 1 pince à écharde, 100 sachets plastiques à zip de petite taille, 100 sachets plastiques à zip de taille moyenne, 100 sachets plastiques à zip de grande taille, qui seront placées chacune sous la responsabilité d’un policer ayant reçu une formation spécifique dispensée en septembre et octobre 2012 dans le cadre de ce FSP.

Début 2013, des matériels plus spécifiques tels que de la poudre conventionnelle ou magnétique noire, des pinceaux magnétiques ou fibres de verre, ainsi que des boîtes de transferts blancs petits et grands modèles seront encore fournis.

Le volet formation, fondamental dans ce projet de coopération, a déjà concerné lors de ses 4 premières années d’exercice plus de 2 000 policiers sur de nombreuses thématiques, dont notamment la procédure pénale, les techniques d’enquête, la police scientifique et technique, les stupéfiants, la protection des victimes, les mineurs, les violences conjugales, les droits de l’Homme en collaboration avec le Comité International de la Croix Rouge, ainsi que l’apprentissage de la langue française pour les nouvelles recrues de tous grades.

Dernière modification : 17/12/2012

Haut de page