Retour sur la Semaine des jeunes talents scientifiques francophones

Du dimanche 2 décembre au vendredi 7 décembre 2018, s’est tenue la Semaine des jeunes talents scientifiques francophones, un programme d’accueil exceptionnel conduit par Universcience, réunissant des jeunes talents scientifiques francophones du monde entier, dans un esprit de partage et une diversité culturelle qui se fond dans une unité linguistique.

Du dimanche 2 décembre au vendredi 7 décembre 2018, s’est tenue la Semaine des jeunes talents scientifiques francophones, un programme d’accueil exceptionnel conduit par Universcience, réunissant des jeunes talents scientifiques francophones du monde entier, dans un esprit de partage et une diversité culturelle qui se fond dans une unité linguistique.

Placé sous le haut patronage du Président de la République française, monsieur Emmanuel Macron, et le patronage de la Secrétaire générale de la Francophonie, madame Michaëlle Jean, cette opération vise à faire découvrir les sites et les savoir-faire d’Universcience, et d’échanger sur les projets actuels des générations montantes appelées à jouer un rôle dans la vie culturelle et scientifique de leurs pays.

Evènement soutenu par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, la sélection des candidats a été effectuée par les ambassades françaises à l’étranger ainsi que les Instituts français. 45 talents représentants de 27 pays issus des 5 continents ont rejoint le programme, avec des profils très variés : professeurs, chercheurs, communicants, ingénieurs. Comme lors de l’édition précédente, cette semaine a mis l’accent sur la parité homme-femme et sur la promotion et la mise en avant de la place des femmes dans les domaines scientifiques.

Cette édition consacrée à la francophonie, suit le sommet de la Francophonie à Erevan et souhaite insister sur l’importance de dire les sciences en français à une époque où les communications scientifiques s’homogénéisent autour de l’utilisation de l’anglais. Par la valorisation de la francophonie, c’est aussi la promotion de la diversité culturelle et linguistique dans les sciences qui est mise en avant. Le français comme langue d’accès au savoir pour tous. La francophonie comme vecteur de coopération culturelle et technique.

Un programme dense a été conçu par les équipes d’Universcience pour que les jeunes découvrent les coeurs de métiers du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie, rencontrent leurs professionnels, approchent la culture scientifique et technique française et visitent Paris sous un angle culturel et scientifique.
Cette semaine a mis en exergue la recherche, le transfert de connaissance, la mise en réseau et l’échange, notamment lors d’un temps fort qui s’est déroulé le 5 décembre au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie : la présentation des projets scientifiques des participants en 3 minutes. Cela leur a permis de partager et échanger autour de leurs projets de recherche respectifs.

Les 45 participants ont également contribué avec enthousiasme à plusieurs ateliers participatifs et visites interactives sur les deux sites d’Universcience : le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l’industrie ainsi que lors de la visite de la Fondation l’Oréal et du Muséum national d’Histoire naturelle. Ils ont ainsi pu découvrir la culture scientifique, technique et industrielle française, et se familiariser avec la médiation et le journalisme scientifique par l’échange avec des professionnels et des présentations de l’expertise unique d’Universcience.

Une très bonne cohésion de groupe a notamment permis à l’ensemble des participants de s’impliquer et de s’approprier le message porté tout au long de la semaine, sur l’importance de la communication scientifique en français et de devenir des ambassadeurs des savoir-faire d’Universcience dans leurs pays.

Madame Onja RATSIATOSIKA et Monsieur Rianja RAKOTOARIVONY représentaient Madagascar. Grâce au Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France ils ont pu se rendre à cette semaine passionnante. Voici leur intervention :

Dernière modification : 11/02/2019

Haut de page