Sécurité civile et gestion des risques : la France s’implique pleinement auprès de ses partenaires de la COI

Une réunion de coordination co-organisée par la COI (Commission de l’Océan Indien) et la PIROI (Plate Forme Régionale d’Intervention pour l’Océan Indien) s’est tenue du 12 au 14 septembre 2012 à l’hôtel du Louvre à Antananarivo.

Lors de cette réunion, les expériences et les expertises de tous les intervenants ont été mises en commun afin d’élaborer une démarche prospective associée à la mise en œuvre du programme initié en 2011 par la COI, programme qui vise à réduire les dommages par rapport aux aléas naturels qui frappent les Etats membres et à augmenter la résilience de ces sociétés face à ces fléaux.

L’originalité de ce programme réside dans son approche duale « aménagement du territoire et gestion des risques » afin d’identifier des solutions globales, intégrées, communes à ces sociétés tout en respectant leurs cultures et savoir-faire.

JPEG - 152.6 ko
La réunion était dirigée par M. Eric LEROI, chef du projet auprès de la COI

C’est ainsi que dans le cadre d’une opération de secours, il a été identifié comme vital pour chaque Etat de disposer de capacités de transmission de l’information pour organiser et coordonner les actions ; constat qui devrait déboucher sur la définition d’un système de télécommunication déployable dans l’ensemble de la COI.

A court terme, une plateforme d’échange communautaire sera accessible depuis Internet. Elle permettra la mise à disposition d’une base de données et le suivi en temps réel des opérations de secours fictives ou réelles, des actions de formation, des outils pédagogiques ou toute autre information intéressant les protections civiles partenaires.

JPEG - 145.4 ko
Pendant l’atelier de coordination des moyens
De nombreux participants étaient présents dont les différents responsables des protections civiles des Etats membres de la COI et des représentants de la PIROI.
Etaient également représentées les différentes sociétés nationales de la Croix Rouge ou du Croissant Rouge des Etats membres, ainsi que l’OCHA (office for the Coordination of Humanitarian Affairs).

A noter également qu’à la faveur d’un exercice cyclonique organisé sur l’île de la Réunion du 12 au 16 novembre 2012, le caractère franco-français de cet exercice sera élargi à une dimension régionale du 17 au 22 novembre avec l’implication de la COI intégrant la participation d’observateurs des Etats membres dont des experts malgaches qui se déplaceront à la Réunion.

La coopération régionale soutenue par la COI s’inscrit en parfaite complémentarité avec les engagements bilatéraux de la France. Nous sommes là devant un excellent cas de mutualisation des efforts, de coordination des moyens et d’harmonisation des procédures en matière de sécurité civile.

Dans ce domaine, la France est très impliquée à Madagascar où elle appuie un projet de coopération visant à développer la protection civile malgache, en soutenant en particulier la montée en puissance du Corps de Protection Civile (CPC) de l’Armée Malgache et du Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) du Ministère de l’Intérieur dont le centre opérationnel, baptisé CERVO, a été visité et unanimement apprécié par l’ensemble des auditeurs de la réunion de coordination des sécurités civiles régionales.

Dernière modification : 20/09/2012

Haut de page