Séminaire de lancement du projet PARMI le 10 novembre 2014 à la salle des thèses de l’Université d’Antananarivo

Le projet PARMI « Promoting Agroecological transition demands innovation in education » a démarré en septembre 2014. Ce projet, d’une durée de 2 ans, est financé par la Fondation Agropolis (Montpellier) et l’Université Virtuelle Environnement et Développement durable (UVED).

Le projet rassemble :

  • des Unités de recherche du CIRAD, IRD et INRA travaillant dans le domaine de l’agroécologie ;
  • des équipes pédagogiques de Montpellier SupAgro (Institut des Régions Chaudes- IRC)
  • et des partenaires de l’Université d’Antananarivo : l’Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques (ESSA), la Faculté des Sciences et le Laboratoire des Radio-isotopes (LRI-IRD).

Le séminaire du 10 novembre 2014 à l’Université d’Antananarivo a permis de rassembler les équipes de SupAgro, coordonnateur du projet, avec ses partenaires universitaires malgaches. Il a pour objectif de construire une offre de formation numérique en agroécologie. Le projet s’appuie sur les compétences en ingénierie pédagogique et e-learning de l’équipe TICE de Montpellier SupAgro.

L’agroécologie est fondée sur la conception de systèmes innovants valorisant les fonctionnalités écologiques des agrosystèmes. Il peut constituer une réponse aux enjeux de l’agriculture à travers le monde et à Madagascar en particulier. L’interdisciplinarité (agronomie, écologie, sciences économiques et sociales, sciences biologiques) et l’intégration de connaissances scientifiques, techniques et opérationnelles ont été développées par des équipes mixtes franco-malgaches (CIRAD-FOFIFA et ONG). Leurs travaux de recherches - développement ont permis de produire et fournir des services éco-systémiques multiples dans un contexte de moindre disponibilité des intrants et d’accroissement des incertitudes liées entre autres, aux changements climatiques.

La co-construction des ressources numériques et la mutualisation des connaissances issues de cette collaboration N-S permettront d’approvisionner l’enseignement dans une thématique à fortes composantes pluridisciplinaires et à alimenter le contenu du nouveau dispositif d’enseignement numérique malgache (Université Numérique de Madagascar - UNuM). Le projet UNuM porté par la coopération universitaire franco-malgache est l’un des piliers du nouveau système d’enseignement (LMD). L’UNuM devrait être validée lors de la prochaine Commission des Présidents d’Université qui se réunit les 4 et 5 décembre 2014.

Les différentes ressources numériques développées par le projet PARMI dans 5 situations au Nord et au Sud permettront de créer : (i) une école chercheur internationale, (ii) des formations de Master et d’école doctorale à Montpellier SupAgro et à l’Université d’Antananarivo, (iii) des formations de l’enseignement technique au lycée agricole de Florac (iv) et enfin, un MOOC destiné à un large public.

JPEG - 410.2 ko
De gauche à droite : Professeur Lala Harivelo RAVAOMANARIVO de l’Université d’Antananarivo, Stéphane de Tourdonnet, Maître de Conférence, Montpellier SupAgro et Coordonnateur du projet PARMI ; et Sarah Clerquin, ingénieure TICE à Montpellier SupAgro
JPEG - 402.8 ko
Membres de l’Assemblée. Aupremier plan de gauche à droite : Le Professeur Panja Ramanoelina, Président de l’Université d’Antananarivo et le Professeur Joelisao RATSIRARSON, Vice Président chargé des Relations Internationales et Partenariat de l’Université d’Antananarivo

Dernière modification : 27/11/2014

Haut de page