Témoignage : Hiavisoa Jean Philippe LEBON MORIN, bénéficiaire d’une bourse de stage du Gouvernement Français pour suivre une formation de Droit.

Hiavisoa Jean Philippe LEBON MORIN, jeune diplômé malgache d’un master en droit public interne et international de la Faculté de Droit, d’Economie, de Gestion et de Sociologie de l’Université d’Antananarivo, a bénéficié d’une bourse afin de suivre la formation dispensée par l’Université d’Eté du droit continental en juillet 2019.

JPEG

Rencontre avec Hiavisoa Jean Philippe.

Quels étaient vos objectifs en vous rendant à cette formation ?

Mon objectif était de parfaire mes connaissances en Droit avec la perspective d’avoir une vision comparatiste et internationaliste du droit.

Cette formation a-t-elle répondu à vos attentes ?

J’estime avoir atteint mes objectifs puisque plus de cinquante nationalités ont été réunis à Paris pour cet évènement. Chacun a contribué, directement ou indirectement à la dynamique de la formation. Cette formation m’a apporté une valeur ajoutée indéniable tant par la richesse des cours dispensés que par les échanges avec les étudiants de la formation, venus de nombreux Etats à travers le monde. Ce fut aussi l’occasion de découvrir ce qui se passe ailleurs de chez soi, d’avoir une autre approche de la vie en société.

Comment se sont déroulés les cours ?

Les cours étaient dispensés à l’Université de Panthéon Assas II. Parmi les cours auxquels j’ai pu assister, il y a eu : la réforme du droit français des contrats et des obligations, un cours unique en son genre puisqu’il retraçait les récentes évolutions du Code Civil de la France depuis l’ordonnance de 2016 ; le droit du numérique avec notamment l’étude du Règlement Général de Protection des Données (RGPD) ; les Cours Constitutionnelles comparées et l’Introduction à la Culture Juridique Continentale. Tous ces cours ont incontestablement enrichi mes connaissances en droit comparé.

Avez-vous profité de ce séjour à Paris pour visiter et découvrir la ville ?

J’ai eu l’occasion d’effectuer des visites de lieux historiques à Paris. En effet, la formation dispensée par la fondation de Droit continental comprenait la visite de nombreux lieux importants de l’histoire de la France, entre autres : la Cour de Cassation, le Conseil constitutionnel, le Conseil d’Etat, l’Assemblée Nationale, le Sénat ainsi que le Tribunal de Commerce. Lors de la visite du Sénat nous avons pu assister à un débat parlementaire au sein de l’hémicycle. Ce fut l’occasion pour moi de comparer brièvement ce qui se passe dans mon pays avec le déroulement des séances au sein du Sénat Français.

Une des particularités de mon passage à Paris est d’y avoir vécu le 14 juillet, c’est-à-dire la fête nationale de la République Française. J’ai pu assister aux traditionnels feux d’artifices tirés depuis la Tour Eiffel. J’ai été émerveillé par cette organisation plus que spectaculaire. Le lendemain, j’ai assisté au défilé près des Champs-Elysées.

Autre point saillant de mon passage, c’est le déroulement en parallèle de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Egypte au cours de laquelle l’équipe nationale « les Barea » a été plus qu’extraordinaire. En effet, beaucoup de ressortissants malagasy ont suivi les évènements depuis Paris. J’ai eu l’occasion de prendre part à l’une de ces rencontres. Ce fut un moment incroyable car un nombre important de malagasy était présent dans un même lieu à l’extérieur du pays et sous une ambiance de fête, on se serait cru à Madagascar, c’était très beau !

A l’issue d’un examen final, Hiavisoa Jean Philippe a obtenu un Certificat de formation au droit continental par l’Université Panthéon-Assas (Paris II).

JPEG

Dernière modification : 03/09/2019

Haut de page