Tenue du séminaire international relatif à la protection de l’enfance vulnérable à Madagascar

Le séminaire international relatif au renforcement de la prise en charge de l’enfance vulnérable à Madagascar, organisé en collaboration avec l’Autorité Centrale Malgache pour l’Adoption (ACAM), s’est tenu du 10 au 12 juin 2013 à Antananarivo.

JPEG

Cette rencontre de trois jours, où la participation et l’implication des acteurs ont été remarquables, a permis des échanges fructueux entre les participants et les intervenants, ainsi que des présentations riches en enseignement.

Ce séminaire avait principalement pour objectif de réfléchir aux moyens de favoriser la réintégration des enfants dans leur milieu familial d’origine ou de mettre en œuvre toute autre alternative de prise en charge à l’institutionnalisation.

Financé par la Mission d’Adoption Internationale, organisé logistiquement par l’ACAM et le poste, le séminaire a réuni chaque jour 90 personnes impliquées dans la protection de l’enfance délaissée et dans le processus de l’adoption : directeurs de centre d’accueil d’enfant, membres du comité consultatif de l’ACAM, délégués des Organismes Autorisés pour l’Adoption (OAA), représentants régionaux du Ministère de la Population et des Affaires Sociales (MPAS), juges des enfants, assistantes sociales suivant les enfants dans les centres etc.

JPEG

Chaque session était présidée par une personnalité malgache impliquée dans la protection de l’enfance. Neuf intervenants malgaches et quatre intervenants européens se sont succédés durant les 3 jours d’atelier, où ont été appréciées la pluridisciplinarité des acteurs, la complémentarité des approches ainsi que la rencontre des spécificités malgaches avec les apports professionnels européens.

L’ensemble de ces exposés a gardé en ligne de mire l’intérêt supérieur de l’enfant, que l’adoption peut satisfaire en dernier recours.

Dernière modification : 03/07/2013

Haut de page