Un partenariat Régions de France-France Volontaires pour renforcer l’engagement international des jeunes

Alain Rousset, président de l’Association des Régions de France, et Jacques Godfrain, président de la plateforme France Volontaires ont signé le 10 février dernier un accord de partenariat visant à mieux faire connaître les possibilités d’engagement international des jeunes.

JPEG

Cette convention, ratifiée en présence d’Annick Girardin, secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie, prend un relief tout particulier avec les mesures annoncées par le chef de l’Etat pour relancer le Service civique, après les événements tragiques de début janvier.

En France, la loi du 10 mars 2010 sur le Service civique labellise plusieurs statuts de volontariat à l’international qui permettent aux citoyens de s’engager pour une durée variable dans une action de coopération internationale.

France Volontaires, opérateur du ministère des affaires étrangères et du développement international, soutient les missions de solidarité internationale de plus de 4000 volontaires et bénévoles dans plus d’une centaine de pays.

Les Nations-Unies et leur Secrétaire général ont en outre récemment reconnu le volontariat comme un moyen puissant et transversal dans la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable.

Implication des Régions françaises

Pour les Régions, le volontariat international constitue un outil d’éducation à la citoyenneté, mais aussi un levier puissant de leurs politiques d’insertion et de cohésion, d’apprentissage, et d’emploi. Plusieurs d’entre elles développent des dispositifs de soutien à l’engagement volontaires à l’international. Chaque année se sont ainsi plusieurs milliers de jeunes qui vivent une expérience à l’international solidaire dans le cadre du Volontariat de solidarité internationale, du Service civique, du Service volontaire européen ou des chantiers de solidarité internationale.

Le partenariat ARF et France Volontaires vise notamment à développer des initiatives conjointes en matière de développement durable, d’échanges de volontaires dans le champ de la francophonie, de validation des acquis du volontariat pour les parcours de formation professionnelle ou de mobilité des apprentis.

Les deux parties s’accordent pour produire et partager des connaissances pour outiller les professionnels des Régions et les accompagner en matière d’engagement volontaire à l’international.

PNG

Retrouvez le discours de Mme Annick Girardin, secrétaire d’État chargée du développement et de la francophonie lors de la signature d’une convention.

Source / Crédit photo : Communiqué de presse - France Volontaires

Dernière modification : 13/02/2015

Haut de page