Visite de M. Jean-Baptiste LEMOYNE, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères

M. Jean-Baptiste LEMOYNE, Secrétaire d’État auprès du Ministre des Affaires Etrangères français, était en visite à Madagascar les 13 et 14 mars.

Il a été reçu au Palais d’Iavohola par le Président de la République, M. Hery RAJAONARIMAMPIANINA pour échanger autour des grands enjeux communs de la France et de Madagascar. Au menu des discussions : la coopération régionale, la francophonie et le développement économique.

PNG - 967.1 ko
Rencontre avec le Président de la République de Madagascar, M. Hery RAJAONARIMAMPIANINA © Présidence de Madagascar

Il a également été reçu par le Ministre des Affaires Etrangères, M. Henry RABARY-NJAKA

Au cours de la deuxième partie de sa visite, M. LEMOYNE a visité le projet Lalankely II, financé par l’Agence Française du Développement dans le quartier d’Ampefiloha, ainsi que le Lycée public d’Andohalo en compagnie du Ministre de l’Education M. Andrianiaina Paul RABARY.

JPEG - 1.4 Mo
Visite du Lycée d’Andohalo en compagnie du Ministre de l’Éducation M. Andrianiaina Paul RABARY © Service Presse de l’Ambassade de France

JPEG

JPEG - 1.1 Mo
Photo de famille avec les élèves et l’équipe pédagogique du Lycée d’Andohalo. © Service Presse de l’Ambassade de France

Il a également rencontré les représentants de la communauté française à Madagascar, ainsi que les opérateurs économiques français.

La visite du Secrétaire d’Etat s’est conclue par une conférence sur la politique extérieure de la France en Afrique qu’il a donné devant 200 lycéens et étudiants malgaches au Ministère des Affaires Etrangères.

JPEG - 1.3 Mo
Ouverture de la conférence sur la politique extérieure de la France en Afrique. © Service Presse de l’Ambassade de France

Ce fut l’occasion pour le Secrétaire d’Etat de rappeler les positions de la France et les liens important entre nos deux pays.

« La France n’est pas un pays lointain, vous le savez. Elle est un pays proche de Madagascar à tous les égards : par la densité de notre coopération, par l’importance de la communauté française présente à Madagascar et par la proximité géographique qui n’est pas un vain mot. »

JPEG

M. LEMOYNE a également rappelé que le président RAJANONARIMPIANINA fut l’un des premiers chefs d’Etat reçu à l’Elysée, en juin 2017, par le président de la République française, Emmanuel MACRON.
La conférence fut également l’occasion de préciser les évolutions de la politique étrangère de la France depuis l’élection du Président MACRON.

« (…), ce qui caractérise la politique étrangère de la France, et en particulier sa politique en Afrique, ce n’est pas un changement de cap, mais c’est d’abord un changement de génération et de méthode et une nouvelle énergie, qui permettent de s’adresser de manière plus directe à la jeunesse du continent africain, en offrant un regard tourné vers l’avenir plutôt que vers le passé.  »

JPEG - 1.1 Mo
Les étudiants et lycéens lors de la conférence de M. LEMOYNE au Ministère des Affaires Étrangères. © Service Presse de l’Ambassade de France

M. LEMOYNE a également tenu à aborder les enjeux de sécurité dans l’Océan Indien, et la volonté de la France d’appuyer les efforts et l’engagement de Madagascar dans la coopération régionale.

«  la France a soutenu la désignation d’Antananarivo comme site du Centre régional de fusion de l’information maritime (CRFIM) dans le cadre du programme « Maritime Security » (MASE) financé par l’UE et mis en œuvre par la Commission de l’océan Indien (COI). Elle s’est fortement impliquée dans la montée en puissance et dans le fonctionnement de cette structure.  »

Il a également tenu à rappeler l’investissement de la France dans le secteur de l’éducation à Madagascar.

« La France de son côté n’a jamais douté du potentiel de Madagascar. Elle a notamment parié au cours des dernières années sur sa jeunesse, sur l’enseignement primaire et supérieur, sur la formation professionnelle. »

M. LEMOYNE a conclu sa conférence en rappelant les grands espoirs que porte la France quant à une coopération régionale plus intégrée dans l’Océan Indien.

« Ma conviction après près de 6 jours passés dans la région entre la Réunion française, l’Ile Maurice et Madagascar est que le potentiel de coopération est unique et qu’un vrai « pôle de compétitivité » de l’Océan indien peut émerger. Un pôle de compétitivité francophone qui se distinguera aussi par un modèle de stabilité et de démocratie dans la région.  »

JPEG - 1.1 Mo
Échange avec les lycéens et étudiants © Service Presse de l’Ambassade de France

Après avoir répondu aux nombreuses questions des étudiants, M. LEMOYNE a également rappelé lors du point presse qui a suivi, que la France espère que le prochain cycle électoral confortera la stabilité que connait Madagascar depuis 5 ans.

JPEG

Dernière modification : 15/03/2018

Haut de page