Pour l’amélioration de la gouvernance dans le secteur de la sécurité...

Cérémonie le 21 octobre à la Direction de la recherche et de la formation continue (DRFC) de la police nationale à Tananarive à l’occasion de l’inauguration du nouveau cycle de formation mis en place par le projet DCAF (centre pour l’amélioration de la gouvernance du secteur de la sécurité de Genève)

JPEG
Cette cérémonie était présidée par le Ministre de la Défense, le Général de division Richard RAKOTONIRINA, en présence du Ministre de la Sécurité publique, Monsieur Roger RAFANOMEZANTSOA, et du représentant du Secrétaire d’Etat en charge de la Gendarmerie, le Général de brigade Anthony RAKOTOARISON.

L’Ambassadeur de France, M. Christophe Bouchard, l’Ambassadeur de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et la Chargée d’affaires de l’Ambassade de Suisse faisaient partie des invités d’honneur.

JPEG
L’Ambassadeur de France prend la parole...

La coopération française était par ailleurs représentée par l’Attaché de Sécurité intérieure et le Chef de projet Gendarmerie ; deux coopérants du service de Sécurité intérieure de Madagascar interviendront en effet dans ce projet pour dispenser des cours aux stagiaires malgaches.

Le projet en cours, financé par le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) s’articule autour de deux axes complémentaires : asseoir la police de proximité et promouvoir une culture de la déontologie. L’objectif est de restaurer et consolider la confiance entre la population et les forces de l’ordre afin de rétablir la légitimité de ces dernières.

Ce nouveau projet DCAF 2019-2020 s’appuie sur l’expérience et les résultats obtenus par les deux premiers projets menés par le DCAF entre 2017 et 2018. Financés respectivement par le MEAE et par les Nations unies, ces projets avaient abouti à la publication d’une étude approfondie de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) suivie de 50 préconisations pour améliorer son efficacité et sa visibilité, à des formations intensives des membres de l’IGPN, et à l’élaboration d’un référentiel des compétences en matière de police de proximité pour les écoles de formation initiale de la police et de la gendarmerie malgaches.

Dernière modification : 25/10/2019

Haut de page